Sauver la rivière Saint-Pierre. Un nouvel outil : la personnalité juridique

Dans notre lutte pour sauver ce qu’il reste de la rivière Saint-Pierre sur Meadowbrook, une des dernières sections encore visibles de cette rivière historique, nous avons cru bon nous outiller. La MRC de la Minganie et le Conseil innu Ekuanitshit annonçaient en février 2020 une déclaration de personnalité juridique avec neuf droits pour la rivière Magpie sur la Côte-Nord. Cela pouvait-il s’appliquer à une section de rivière historique de 200 mètres à peine en milieu urbain ?

À bien y songer, la Saint-Pierre fait face à un danger très éminent : le tronçon de 200 mètres qui traverse le terrain de golf pourrait s’assécher complètement à la suite d’une récente décision de la Cour d’appel qui interdit tout déversement sur le terrain de golf. Cela aurait pour effet de tuer définitivement la rivière.

Le conseil de direction de Les Amis du Parc Meadowbrook a adopté à l’unanimité le 8 avril la déclaration que vous trouverez ci-dessous. La déclaration stipule que la rivière possède neuf droits : le droit d’exister, le droit de couler, le droit de ne pas être polluée, le respect de ses cycles et de son développement naturels, le maintien de sa biodiversité, le droit de remplir ses fonctions essentielles au sein de son écosystème, le maintien de son intégrité, le droit à la restauration et à la régénération, et notamment à la réouverture, et le droit de défendre ses droits devant les tribunaux.

La rivière Saint-Pierre en des jours meilleurs

+ + +


DÉCLARATION

Nous, soussignés déclarons qu’à l’instar de la rivière Magpie, reconnue par la municipalité régionale de comté de Minganie et le Conseil des Innus d’Ekuanitshit en tant que personnalité juridique, nous désirons que la rivière Saint-Pierre qui coule sur le terrain de golf Meadowbrook à Lachine (lot 1 292 249) et dont le statut a été établi en Cour Supérieure par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (Meadowbrook Groupe Pacific c. Ville de Montréal dossier no. 500-17-079150-135), soit elle aussi reconnue comme personnalité juridique.

Ce cours d’eau est une des sections encore visibles de la rivière Saint-Pierre qui prenait sa source au mont Royal pour se jeter dans le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de l’ile des Sœurs. La rivière a vu naitre Montréal et a fortement marqué sa destinée, que ce soit au chapitre du transport, de l’agriculture, de l’occupation du territoire et de l’industrie. Elle a payé le prix de l’urbanisation et de l’industrialisation et a été en grande partie enfouie dans le système d’égouts.

En tant que tel, nous voulons que lui soient conférés les droits suivants :

    1. Le droit d’exister
    2. Le droit de couler
    3. Le droit d’être à l’abri de la pollution
    4. Le respect de ses cycles naturels et de son évolution
    5. Le maintien de sa biodiversité
    6. Le droit de remplir ses fonctions à l’intérieur de son écosystème
    7. Le maintien de son intégrité
    8. Le droit à la restauration et à la régénération, notamment à la réouverture
    9. Le droit de recours aux tribunaux pour défendre ses droits

Nous déclarons que d’autres cours d’eau de Montréal devraient aussi obtenir ce statut et ces droits. Nous appuyons aussi entièrement la démarche de l’Observatoire international des droits de la nature pour faire reconnaitre le statut du fleuve Saint-Laurent et de ses tributaires auprès de l’Assemblée nationale.

Nous agirons en tant que gardiens de la rivière Saint-Pierre et la représenterons afin de faire valoir ses droits.

Et nous avons signé, en ce 8e jour d’avril 2021,

Les Amis du Parc Meadowbrook


+ + +

La rivière Saint-Pierre est l’un des 36 cours d’eau qui coulaient autrefois sur l’île de Montréal, mais qui sont maintenant enfouis sous terre. La déclaration stipule que les autres cours d’eau restants sur l’île de Montréal devraient également se voir accorder un statut juridique et des droits.

Nous avons demandé à des organismes partenaires et à nos supporters de bien vouloir la signer à leur tour et nous comptons déjà de très nombreux signataires.

Pour devenir gardiens de la rivière et de ses droits, nous vous invitons à nous le laisser savoir à lesamidemeadowbrook@gmail.com

Leave a Reply