La Ville de Montréal a gagné

La juge Pepita G. Capriolo de la Cour supérieure a rendu Mercredi sa décision dans un litige opposant Groupe Pacific, le propriétaire de Meadowbrook, et la Ville de Montréal.

La Ville de Montréal a gagné sur toute la ligne !

Dans cette affaire, Groupe Pacific soutenait que la Ville de Montréal avait pratiquement exproprié le terrain en agissant avec mauvaise foi. La demanderesse poursuivait la Ville de Montréal à hauteur de 43 945 000 $, soit 28 500 000 $ pour l’expropriation déguisée, 10 400 000 $ pour la perte de profits sur la vente des terrains et 5 045 000 $ sur la vente des terrains. Or Groupe Pacific avait acheté le terrain du Canadien Pacifique en 2006 pour 3 millions $.

Dans sa décision, la juge conclut que Groupe Pacific « n’a pas réussi à faire la preuve que la Ville aurait manqué à son obligation de diligence ou d’équité procédurale dans ses agissements ». Elle n’accorde aucune indemnisation pour perte de profits.

Les Amis du Parc Meadowbrook se réjouit de cette décision et poursuivra sa campagne pour faire de Meadowbrook un parc nature urbain accessible à tous les Montréalais.

Voir aussi:  http://montrealgazette.com/news/local-news/judge-rejects-developers-lawsuit-against-montreal-over-meadowbrook

Leave a Reply

Mémoire de Les Amis pour la conservation de l’Anse-à-l’Orme

Lors d’une récente audience publique, Les Amis du parc Meadowbrook se sont exprimés en faveur de la protection des espaces verts de l’Anse-à-l’Orme à Pierrefonds-Ouest et contre leur mise en valeur résidentielle. Le mémoire, présenté par Campbell Stuart de la part de Les Amis, a souligné à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) que l’Anse-à-l’Orme doit être conservé et transformé en parc nature, ouvert et accessible à tous.

Les audiences de l’OCPM portaient sur un projet qui permettrait aux promoteurs de construire 5 500 unités résidentielles sur 185 hectares de milieux humides, de boisés, de prairies et de champs en friche. L’Anse-à-l’Orme comporte surtout des prairies humides, situées sur des terrains inondables qui ne sont pas propices à la construction.

Le mémoire présentait trois principales raisons pour rejeter le projet. Tout d’abord, la zone devrait être protégée pour les générations futures pour sa valeur écologique intrinsèque. Elle abrite des espèces menacées comme le petit blongios, la tortue géographique et la couleuvre brune, de même que de nombreux oiseaux, reptiles et mammifères.

Les zones humides et les ruisseaux de l’endroit forment un écosystème sain et durable au cœur de l’Ouest-de-l’Ile. Des chercheurs à l’Université du Québec en Outaouais ont d’ailleurs fait une étude exhaustive de la biodiversité de l’endroit (« Évaluation écologique de l’Ouest du territoire de Pierrefonds-Roxboro » http://bit.ly/RapportPierrefonds).

Les Amis avancent que le projet ne devrait pas être réalisé pour des raisons d’urbanisme. Le projet ne répond même pas aux critères de développement durable de Montréal puisqu’il ne protège pas les zones naturelles, entraine l’augmentation de l’utilisation de l’automobile et ne revitalise pas les quartiers existants.

Le projet devrait aussi être rejeté pour des questions fiscales, puisque l’on demande aux contribuables de subventionner un projet privé. Une étude des couts aux contribuables faite par un chercheur de l’Université du Québec à Montréal (« Analyse des contraintes, coûts et impacts d’un éventuel projet immobilier dans le secteur Pierrefonds-Ouest/L’Anse à l’Orme » http://www.greencoalitionverte.ca/documents/Rapport%20Rajaonson.pdf) démontre que la construction d’un nouveau projet d’habitation à cet endroit exige des infrastructures massives financées par les contribuables qui auront peu de possibilités de rentabiliser cet investissement.

Le mémoire laisse aussi entendre que le mandat confié à l’OCPM menace son indépendance et son objectivité. Le dépliant des audiences invite le public à « à valider et à bonifier la vision proposée », stipulant que « L’OCPM a été créé tout spécialement pour que certaines consultations publiques soient menées par une entité neutre et indépendante. »

En proposant que d’autres secteurs de la ville sont plus propices a un développement durable, le mémoire de Les Amis recommande à la Ville de Montréal et à l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro de changer le zonage de ce secteur à récréatif.

« Nous leur demandons de travailler avec d’autres niveaux de gouvernement afin de créer un parc nature, ouvert et accessible à tous qui comprendrait tout le territoire du corridor de L’Anse-à-l’Orme. Cet espace naturel est trop précieux pour nous et nos descendants pour permettre qu’il soit détruit pour le gain privé. »

Plusieurs membres de Les Amis de Meadowbrook ont aussi présenté des mémoires à titre individuel.

Parc urbain national de la Rouge

Download (PDF, 252KB)

Leave a Reply

Les Amis informent les Montréalais

Les Amis du Parc Meadowbrook ont récemment tenu la première d’une série de réunions d’information pour discuter du statut de Meadowbrook. La réunion a eu lieu à Côte Saint-Luc et des évènements semblables sont prévus à Montréal-Ouest, NDG, Lachine et Westmount.

Les participants à la réunion ont été appelés à signer une pétition qui demande au maire Denis Coderre de créer un parc nature accessible à tous à Meadowbrook. Voici le lien à la pétition sous Change.org que nous vous invitons aussi à signer http://bit.ly/2fs1D9h.

Les conférenciers ont fait état d’une proposition envoyée à Montréal-Ouest, Lachine et NDG pour créer l’infrastructure nécessaire pour donner accès à la population à la piste multifonctionnelle prévue au bas de la Falaise Saint-Jacques dans le cadre du projet Turcot. Idéalement, cette piste se relierait à ses communautés et à Meadowbrook. De nombreux groupes essaient de persuader le ministère du Transport de construire, tel que promis, la dalle-parc (pont piétonnier et cycliste), qui apparait sur le projet d’origine, au-dessus de l’échangeur Turcot qui relierait NDG et l’arrondissement du Sud-ouest.

La discussion a aussi porté sur un évènement récent qui soulignait l’adoption il y a un an de la Charte pour la protection des espaces verts et milieux naturels de Montréal. Une soixantaine de personnes y ont participé et ont entendu des panélistes sur des sujets reliés à la Charte verte, dont l’étalement urbain, la biodiversité, le transport public et l’accès aux espaces verts. La Charte a été adoptée lors du Forum Nature, la première conférence citoyenne de Montréal sur la protection des espaces naturels, tenue en avril 2016.

Les participants à cet évènement ont d’ailleurs recalé la Ville de Montréal en matière environnementale, que ce soit la lutte à l’étalement urbain, la protection des espaces verts et de la biodiversité, la réduction de la dépendance à l’automobile, l’amélioration des transports publics et l’accès aux espaces verts.

Afin de rester informé des activités de Les Amis de Meadowbrook et vous renseigner sur les enjeux environnementaux dans la région de Montréal, consultez notre page Facebook ou abonnez-vous à notre infolettre. Pour vous joindre à nos réunions mensuelles ou devenir bénévole au sein de Les Amis, écrivez-nous à lesamisdemeadowbrook@gmail.com.

Leave a Reply

Rencontre d’information, 11 mai, Côte st. Luc

Leave a Reply

Les Amis seront là pour Le Bulletin Vert, le 20 avril

Le bulletin vert de Montréal et panel de discussion 20 avril 2017 
Un an après l’adoption de la Charte pour la protection des espaces verts et milieux naturels de Montréal (la Charte Verte), une carte d’action environnementale, il est maintenant temps d’émettre un bulletin à la Ville de Montréal. C’est ce que nous ferons le 20 avril 2017.

Vous pourrez obtenir les résultats et en savoir plus sur les divers sujets (trouvé dans la charte verte) grâce à des professeurs, des scientifiques et des experts.

« Il y a beaucoup de recherche environnementale qui se fait à Montréal et il est essentiel que le public en soit informé », a dit Louise Hénault-Ethier, directrice des projets scientifiques à la Fondation David Suzuki et modératrice de l’évènement.

Inscription : bulletin-vert.eventbrite.ca

Panélistes :

Étalement urbain - Jochen Jaeger, Géographie, Aménagement du Territoire et Environnement, Université Concordia www.concordia.ca/artsci/geography-planning-environment/faculty.html?fpid=jochen-a-g-jaeger

Biodiversité, écosystèmes et habitats– Marie-Ève Roy, Institut des sciences de la forêt tempérée, UQO, https://isfort.uqo.ca/notre_personnel/marie-eve-roy

Moratoire du développement urbain - Bradford Dean , Sierra Club Québec

Espaces verts – Gareth Richardson, président, Coalition verte, http://www.greencoalitionverte.ca/

Réduire la dépendance à l’automobile – Jean-François Lefebvre,  Département d’études urbaines et touristiques, UQAM, http://deut.esg.uqam.ca/

Accès aux espaces verts locaux – Serge Quenneville, coordonnateur,  Éco-quartier Sud-Ouest www.ecoquartiersudouest.com

Animatrice: Louise Hénault-Ethier, Fondation David Suzuki

Leave a Reply

Charte POUR LA PROTECTION DES ESPACES VERTS ET MILIEUX NATURELS DE MONTRÉAL UNE PREMIÈRE ENVIRONNEMENTALE À MONTRÉAL

 

La première conférence citoyenne montréalaise sur la protection des espaces naturels, Forum Nature, a eu lieu à la Maison du Développement Durable le 16 avril 2016. Plus d’une centaine de professeurs, de scientifiques et d’experts en environnement provenant de plus de 40 organismes ont partagé des résultats de recherches et des idées afin de protéger les derniers espaces verts de Montréal. La Charte pour la protection des espaces verts et milieux naturels de Montréal (la Charte écologique) a été mise au point et approuvée lors de cette réunion historique.

La Charte écologique a d’ailleurs été présentée au conseil municipal de Montréal lors de sa réunion du 16 mai 2016 et des copies remises au maire et aux conseillers.

POURQUOI UNE CHARTE ÉCOLOGIQUE ?

Au début de 2015, l’Agglomération de Montréal, sous l’administration Coderre, a promis de protéger 10 % de l’Ile de Montréal pour des espaces naturels. Depuis lors, la ville n’a affecté aucun budget, établi aucun échéancier, ni donné plus d’indications quant à l’emplacement de ces 10 %. Seulement 5,34 % de l’ile sont actuellement protégés et seulement 2,21 % de cette minuscule superficie ont été ajoutés au cours des 24 dernières années!

Simultanément, de grands projets menacent certains des quelques espaces verts non protégés restants, dont le corridor de L’Anse-à-L’Orme dans Pierrefonds Ouest et Sainte-Anne-de-Bellevue, le Golf Anjou, le Technoparc et le golf municipal de Dorval.

Montréal doit formuler une politique cohérente et agir pour atteindre le but qu’elle s’est fixé de protéger 10 % de l’Ile. Sinon, ces espaces verts seront perdus à jamais.

Répondant à l’urgence d’agir, des urbanistes, des biologistes, des sociologues, des économistes et des spécialistes de la santé publique et du logement social se sont penchés sur cette importante question lors du Forum. La Charte écologique, un appel urgent à l’action, est le fruit de cette première à Montréal.

Charte Verte Montreal Green Charter

Leave a Reply

la Parade de la St. Patrick

Les Amis du Parc Meadowbrook (le renard, le lièvre, quelques oiseaux et des arbres) se sont réunis pour la Parade de la St.Patrick. Don Hobus photo.

Leave a Reply

La Nature en Ville

Transition NDG nous a invité à collaborer à la première série la Nature en Ville. Les Amis du Parc Meadowbrook peut maintenant compter sur de nouveaux amis dans le voisinage et nous avons pu travailler de près avec d’autres groupes environnementaux : Sauvons La Falaise, Sauvons L’Anse-a-l’Orme et TechnoparcOiseaux. Nous avons foulé les sentiers enneigés de L’Anse-a-l’Orme, attaché nos tuques par temps venteux à la Falaise Saint-Jacques et navigué les abords glacés de Meadowbrook. Un gros merci aux présentateurs et aux guides Sue Stacho, Louise Legault, Lisa Mintz, Louise Chenevert et Joël Coutu.

Nous remercions aussi Kathryn Aitken et Hélène Montpetit pour tout leur travail et leur engagement à dévoiler les liens entre les espaces verts et les gens. Pour en savoir plus sur Transition NDG, visitez leur page Facebook.

Nous terminons la série avec un film le 21 mars, Rivières Perdues. Nous explorerons la rivière Saint- Pierre, toujours visible sur Meadowbrook et qui coulait à travers la falaise Saint-Jacques jusqu’à l’échangeur Turcot, où se trouvait l’ancien Lac-à-la-Loutre. Plus d’information ici.

Un groupe de participants a fait le tour de Meadowbrook dans le cadre de la série de conférences et de promenades en nature La Nature en Ville organisée par Transition NDG, Les Amis du Parc Meadowbrook et quelques autres organismes environnementaux. Meadowbrook demeure un terrain de golf de propriété privée, mais Les Amis aimerait en faire à long terme un parc nature urbain accessible à tous.

Leave a Reply

Bénévoles demandés!

Les Amis du Parc Meadowbrook est un groupe dynamique dont la mission est de transformer Meadowbrook, un espace vert d’une superficie 57 hectares qui chevauche la ville de Côte Saint-Luc et l’arrondissement de Lachine, en un parc nature urbain patrimonial accessible à tous. Le groupe est aussi impliqué dans la lutte pour la préservation d’espaces verts sur l’Île de Montréal.

Si vous aimeriez contribuer à sa mission et partager vos compétences, voici quelques suggestions :

 

Faire la fête !

Aimez-vous organiser des fêtes et des activités ? Notre dernier bal a connu un succès fulgurant ! Notre comité de financement s’est lancé le défi d’en organiser un autre, cette fois-ci avec un thème disco/années 1980. La date et le lieu n’ont pas encore été déterminés, mais nous allons vous tenir au courant, car il y aura plein d’occasions pour participer à l’organisation de l’évènement !

Toute autre idée d’activité de collecte de fonds serait aussi appréciée !

 

Comité des Communications

Si vous êtes un génie informatique qui spécialise en WordPress ou en Wiki, nous aimerions recevoir votre aide pour notre site web (www.lesamsidemeadowbrook.org) et pour notre projet écomap (www.montrealecomap.com). Nous aurions aussi besoin d’aide avec notre page Facebook (www.facebook.com/sosmeadowbrook).

Nous planifions d’ailleurs le lancement officiel de l’écomap en collaboration avec Sierra Club Québec dès que notre site web sera complété. L’écomap est un outil interactif qui cartographie les espaces verts dans la région de Montréal (www.montrealecomap.com).

Les Amis prévoit une tournée à Lachine, Côte St-Luc, Montréal-Ouest, NDG et Westmount pendant les prochains mois afin d’informer les résidents de l’ouest de Montréal des enjeux environnementaux de notre ville avant les élections municipales. Si vous avez des suggestions de lieux ou de salle de conférence, veuillez s’il-vous-plaît nous en faire part à lesamisdemeadowbrook@gmail.com.

 

Le bulletin écologique de Montréal

Pour le Jour de la Terre 2017, nous organisons un évènement pour examiner les réalisations de Montréal à la lumière de la charte écologique adoptée par plusieurs groupes environnementaux au Forum Nature l’année dernière (www.facebook.com/Charte-Verte-Montreal-Green-Charter).

Il s’agit d’une nouvelle initiative, donc plusieurs positions sont offertes ! En voici quelques-unes :

  1. Une personne qui s’occupe de la nourriture (diner, boissons) ;
    2. Quelques personnes qui s’occupent des inscriptions ;
    3. Une personne qui s’occupe des guichets de renseignements pour les groupes voulant faire connaitre leurs activités ;
    4. Quelques bénévoles qui seront présents lors de la présentation et qui récolteront les questions de l’auditoire ;
    5. Une personne qui se connaît en informatique qui gérera les diapositives, les microphones, etc.

 

Gardiens de Meadowbrook

Ceci est une initiative spéciale pour protéger Meadowbrook jusqu’à ce qu’il devienne un parc naturel. Plusieurs projets sont présentement en considération : des maisonnettes et des mangeoires d’oiseaux, des activités de ski de fond et de raquette en hiver, des routes d’accès à la Falaise Saint-Jacques et à Meadowbrook, etc.

La recherche compréhensive d’information, la collaboration et la négociation sont des compétences recherchées dans ces cas.

 

Sauvons la Falaise

Les Amis et Sauvons la Falaise (www.sauvonslafalaise.ca) sont des organisations partenaires. La mission de Sauvons la Falaise est de protéger l’écoterritoire de la Falaise Saint-Jacques, une région qui s’étend sur 4 kilomètres (de Montréal-Ouest jusqu’à Westmount) et longe le boulevard Saint- Jacques.

Voici une tâche spéciale pour ceux qui sont doués en géographie : nous avons besoin de créer une carte de la Falaise avec des coordonnées GPS.

Pour ceux qui s’intéressent à la chose politique, vous seriez sûrement intéressés à devenir bénévoles pour les conférences de Bon Voisinage Turcot qui se dérouleront à Notre-Dame-de-Grâce et au Sud-Ouest, ainsi que pour assister aux séances du conseil municipal.

Merci de votre intérêt !

Leave a Reply

Fête des neiges, Lachine

Fête des neiges, Lachine, 2017: Don Hobus (Sierra Club Québec), Campbell Stuart, Maja Vodanovic (conseillère de Lachine, district du Canal), Deanne Delaney.

Leave a Reply

La Nature en Ville

Leave a Reply

Le gouvernement doit respecter son engagement pour la dalle-parc Turcot

Les Amis du parc Meadowbrook ainsi que plus de 60 organisations de la société civile ont publié une lettre ouverte au premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, et lui demandent de réintégrer la dalle-parc dans le projet de réaménagement de l’échangeur Turcot.

Non seulement, elle est un élément clé qui faciliterait les déplacements actifs, mais la dalle-parc est aussi essentiel au projet afin de rétablir les liens entre les quartiers, et entre ces derniers et les espaces verts afin de participer à la Trame verte et bleue de Montréal.

Montréal, le 30 novembre 2016

Lettre ouverte au premier ministre du Québec

Objet: Le gouvernement doit respecter son engagement pour la dalle-parc Turcot

Monsieur le Premier Ministre,

Nous sommes des citoyens, des chercheurs ainsi que des représentants économiques, sociaux, du milieu de l’environnement ou encore de la santé, et nous vous demandons de respecter l’engagement que votre gouvernement a pris lors du réaménagement de l’échangeur Turcot.

Dans le projet de réaménagement de Turcot, il y avait à l’origine l’aménagement d’une dalle-parc visant à permettre les déplacements à pied et à vélo, mais voilà que cette dalle-parc a disparu des plans!

Pourtant, le projet Turcot a été «vendu» à la population avec une dalle-parc qui contribuerait à rétablir les liens entre les quartiers, mais aussi entre ces derniers et les espaces verts afin de favoriser les déplacements actifs. Dans ce sens, la dalle-parc nous apparaît indispensable afin de connecter la falaise Saint-Jacques, la cour Turcot et le Canal-de Lachine. Ce lien trouve également tout son sens dans l’optique de la création d’un grand espace vert au cœur de la cour Turcot, espace immense à aménager situé à quelques minutes à peine du centre-ville.

Les infrastructures autoroutières ont créé au fil des décennies des frontières urbaines majeures entre le centre-ville et les quartiers résidentiels. Nous avons l’occasion, en redessinant les autoroutes, de réparer les failles du passé en permettant une meilleure circulation interquartier à pied et à vélo. Comment expliquer que la dalle-parc présentée au départ ait été retirée des plans? Cet aménagement ne représente qu’environ 1% du budget de réalisation du projet de reconstruction de l’échangeur Turcot. À l’ère où nous aménageons les villes du futur en misant sur les transports actifs et collectifs, il est difficilement acceptable que cet aménagement piéton-cycliste soit sacrifié.

Pour la santé des populations, pour l’équité des usagers et, surtout, pour honorer vos engagements, nous vous demandons de réintégrer la dalle-parc au projet de réaménagement de l’échangeur Turcot comme prévu initialement.

Nous vous prions de recevoir, Monsieur le Premier Ministre, nos plus sincères salutations.

Signée par:

Action-Gardien – Table de concertation des organismes communautaires de Pointe-Saint-Charles, Karine Triollet

Alternatives, Gaëlle Janvier

Ambassadrice des saines habitudes, Sylvie Bernier

Association canadienne des médecins pour l’environnement, Université de Montréal (Faculté de médecine), Éric Notebaert

Association des architectes paysagistes du Québec, Bernard Bigras

Association des piétons et cyclistes de NDG (VeloNDG), Deanne Delaney, Jason Savard

Association des piétons et cyclistes d’Outremont, Assumpta Cerda, Alexis Hudon, Jill Lance, Eric St-Pierre, Dwight Smith

Centre d’écologie urbaine de Montréal, Véronique Fournier

Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD), Laure Waridel

Cérémonies de vélos fantômes, Gabrielle Anctil, Laurent Deslauriers et Hélène Lefranc

Chaire de recherche du Canada en Évaluation et amélioration du système de santé, Astrid Brousselle

Club de ski de fond et raquettes Naturafond, Benoît Meilleur

Coalition Poids, Corinne Voyer

Coalition montréalaise des Tables de quartier, Yves Bellavance

Coalition Vélo Montréal, Daniel Lambert

Coalition Verte, Gareth Richardson

Communauto, Marco Viviani

Concertation Ville-Émard / Côte Saint-Paul (Opération Galt et Saint-Paul/Émard : des allées et des parcs (Quartiers 21), Assia Kada

Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal), Coralie Deny

CRAPAUD, Aurélie Dessain

ENvironnement JEUnesse, Catherine Gauthier

Équiterre, Sidney Ribaux

Foire ÉCOSPHÈRE, Éric Ferland

Fondation David Suzuki, Karel Mayrand

Gestion immobilière Quo Vadis, Natalie Voland

Groupe de recherche appliquée en macroécologie (GRAME – Éco-quartier Lachine), Jonathan Théorêt

Héritage Montréal, Dinu Bumbaru

Héritage Laurentien, Simon Octeau

Imagine Lachine Est, Kate Luthi

Jeunes médecins pour la santé publique (JMPSP), Marie-Ève Beauregard, Sidonie Pénicaud, David-Martin Milot et Catherine Dea

Les Amis du Parc Meadowbrook, Louise Legault

Montréal physiquement active, Vincianne Falkner

Mouvement Ceinture verte, Sylvain Perron

Nature-Québec,Christian Simard

Ordre des architectes du Québec, Nathalie Dion

Piétons Québec, Félix Gravel et Jeanne Robin

Prévention CDN-NDG, Nicole Schiebel

Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM), Sébastien Rivard

Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec, Philippe Bourke

Regroupement des tables de concertation de la Petite-Patrie, Eric Besner

Renaissance, Pierre Legault

Réseau québécois des Villes et Villages en santé, Julie Lévesque

Réseau québécois de Villes et Villages en santé (président), Denis Marion, maire de Massueville

Réseau québécois de Villes et Villages en santé (vice-président), Denis Lapointe, maire de Massueville

Revitalisation Airlie-Bayne, Benoît Gibeau

Revitalisation Saint-Pierre et Réseau québécois de revitalisation intégrée, David Marshall

Rose architecture, Owen Rose

Rue Publique, Manon Pawlas

Sauvons la falaise!, Lisa Mintz

SH Initiatives urbaines, Mauricio Garzon Beltran

Société environnementale de Côte-des-Neiges (SOCENV), Charles Mercier

Solidarité Saint-Henri -Table de concertation des organismes communautaires de Saint-Henri, Shannon Franssen

Synergie Santé Environnement, Jérôme Ribesse

Table de concertation des aînés de l’île de Montréal, Raphael Massé

Université McGill, Kevin Manaugh

Université de Montréal (département d’Administration de la santé IRSPUM), André-Pierre Contandriopoulos

Université de Montréal, Pierre De Coninck

Université de Montréal, Paul Lewis

Université du Québec à Montréal (Chaire inSitu), Florence Paulhiac Scherrer

Université de Sherbrooke (département des Sciences de la santé communautaire), Camille Butzbach

Urbaniste émérite et professeur titulaire à l’Université de Montréal, Gérard Beaudet

Vélo Québec, Suzanne Lareau

Ville en vert, Élyse Rémy

Vivre en ville, Christian Savard

Vrac Environnement, Nils Henner

 

Leave a Reply

Faisons de Meadowbrook notre parc Mont-Royal !

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Montréal, le 14 novembre 2016Les Amis du Parc Meadowbrook, un groupe environnemental créé il y plus de 25 ans pour protéger les 57 hectares du terrain de golf Meadowbrook de la mise en valeur résidentielle, vient de lancer sous Change.org une pétition demandant aux autorités municipales de transformer ce qui est actuellement un terrain de golf réservé aux seuls golfeurs en un parc nature urbain patrimonial accessible à tous.

« Quoique Meadowbrook soit maintenant protégé de la mise en valeur résidentielle, explique Louise Legault, porte-parole du groupe, il demeure inaccessible aux personnes qui vivent à proximité. En créant un nouveau parc nature, nous pourrions donner un peu de répit au parc du Mont Royal et procurer de nouvelles occasions de loisirs et de contact avec la nature qui font grandement défaut dans cette zone entourée d’autoroutes et de chemins de fer. »

« Nous aimerions que Meadowbrook soit relié à la Falaise Saint-Jacques », poursuit Lisa Mintz, cofondatrice de Sauvons la falaise, un groupe qui défend l’écoterritoire de 4 kilomètres qui s’étire entre Montréal-Ouest et Westmount. « Montréal a si peu d’espaces verts restants qu’il est essentiel de les relier entre eux. La Falaise devrait être reliée au canal Lachine par un pont piétonnier au-dessus de l’échangeur Turcot ; de là, les cyclistes pourraient se rendre au parc Angrignon et sur la piste cyclable le long du fleuve Saint-Laurent. »

Les deux organismes ont collaboré à la production d’un calendrier pour 2017 qui met en vedette des photos de ces deux espaces verts. Le calendrier sera en vente à la coopérative LA maison verte au 5785, rue Sherbrooke Ouest à NDG. On peut aussi se le procurer en communiquant avec les deux organismes.

-30 –

Pour plus d’information, veuillez visiter

lesamisdemeadowbrook.org

sauvonslafalaise.ca

Veuillez signer la pétition à http://bit.ly/2fs1D9h

Leave a Reply

Les Amis critique le projet de Réseau électrique métropolitain

Les Amis du Parc Meadowbrook a récemment présenté un mémoire qui critique le projet de Réseau électrique métropolitain (REM). Les quatre antennes du réseau de 67 kilomètres relieraient Brossard, l’aéroport Trudeau, Sainte-Anne-de-Bellevue et Deux-Montagnes au centre de Montréal. La Caisse de dépôt et placement du Québec, par le biais de sa filiale CDPQ Infra, se chargerait de la construction de ce projet de 5,5 milliards $.

Un membre du comité directeur de Les Amis, Daniel Boulerice, a présenté le mémoire le 27 septembre 2016 lors des audiences du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Il prévoit que le projet contribuera à l’étalement urbain et qu’il détériora des espaces naturels ; il s’agirait d’un investissement inapproprié des fonds publics en matière de couts, d’impact et d’utilité.

Le mémoire, présenté en anglais, se trouve ci-dessous. Voici une version française des principaux points abordés lors de la présentation:

 

Les terres verdoyantes de Meadowbrook dans le sud-ouest de Montréal ne sont pas directement touchées par le projet REM, mais nous voulons, en tant que citoyens soucieux, exprimer notre inquiétude face à l’impact que ce projet de REM aura sur les espaces protégés et non protégés.

Meadowbrook est délimité par le chemin de fer tel que l’avait conçu le CPR et est situé à côté d’une cour ferroviaire.   Le projet initial du Train de l’Ouest devait passer par Meadowbrook et ce plan offre toujours le chemin le plus efficace en temps et en cout. L’ajout d’un système ferroviaire allant en direction de Dorval et de la banlieue ouest, comme la voie de CPR qui existe déjà, causerait beaucoup moins de perturbations.

L’empreinte écologique serait également moins importante comparée à celle du train métropolitain proposé. Un système léger sur rail du style REM (une ligne aérienne électrique) comprend une structure à base de béton souvent surélevée, et parfois entubée, qui n’est compatible avec aucun type de voies ferrées existantes à Montréal.

Alors que nous sommes en train de démolir l’échangeur Turcot, nous aurions à construire d’autres lourdes structures en béton pour une voie ferrée.   Est-ce qu’il nous faudra endurer à nouveau des filets d’acier et des échafaudages permanents quand les structures proposées prendront de l’âge comme les voies de l’échangeur Turcot ?

Il y a aussi la question des couts : les couts d’exploitation du LRT de Calgary (construit en 2006) sont de 27 cents par passager comparés à un montant de 3,92 $ par passager pour le SkyTrain de Vancouver, semblable au REM. La décision de la Caisse signifie que les Québécois paieront 10 fois plus pour un système beaucoup moins efficace.

Le LRT de Calgary a couté 15 millions $ par kilomètre à construire comparativement aux 86 millions $ par kilomètre pour le projet de Vancouver.    Construire le REM serait donc au moins 5 fois plus cher.

Cette ligne menace aussi les terres agricoles et les espaces verts comme le Boisé Saraguay et le Bois-de-Liesse, ainsi que les prés et les bois de l’Anse-à-l’Orme.

Avec le REM, le temps de déplacement du centre de Montréal jusqu’à l’aéroport sera bien plus long alors que la connexion de l’aéroport jusqu’à la ligne plus courte de Vaudreuil-Hudson serait plus rapide de 15 minutes.    NDG et Lachine seraient exclus.   Il n’y a pas non plus de stations prévues pour l’Hôpital Lakeshore ni pour les collèges John Abbott et McDonald. La banlieue ouest n’aura pas accès plus facilement au Centre Hospitalier McGill ni aux écoles de NDG, de Westmount et de Montréal-Ouest. En fait, la ligne Vaudreuil-Hudson actuelle va s’atrophier du fait qu’elle rivalisera avec la nouvelle ligne REM. Finalement, le REM n’offrira pas de bonnes connexions avec le métro.

Ce projet semble improvisé et présente un grand risque pour les contribuables. Nous ne devrions pas permettre à la Caisse de dépôt de décider de l’avenir des transports urbains alors que le Québec évite de faire face à ses responsabilités et d’imposer son autorité. Le public averti doit véritablement avoir son mot à dire.

Download (PDF, 408KB)

 

 

 

 

 

Leave a Reply

La Falaise Saint-Jacques

La falaise Saint-Jacques est une zone abrupte et boisée qui s’étire sur quatre kilomètres de l’échangeur de Montréal-Ouest à l’autoroute Décarie. Ses érables, ses frênes et ses peupliers abritent de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs et nicheurs et le boisé accueille une population de couleuvres brunes, une espèce menacée. La mission de Les Amis du Parc Meadowbrook est de relier le parc Meadowbook par un corridor vert à un réseau de parcs, dont la falaise Saint-Jacques.

Depuis 2015, l’échangeur Turcot voisin de la falaise est devenu un vaste chantier de construction, les travaux devant se poursuivre pendant de nombreuses années encore. Ceci a entrainé le remblai des zones humides au pied de la falaise, plus de 150 arbres ont été coupés et les entrepreneurs se servent des boisés pour entreposer leur équipement.

Voici une lettre que les représentants de Les Amis du Parc Meadowbrook et Sauvons la Falaise ! ont adressé au ministre du Transport, M. Laurent Lessard, lui demandant de protéger la falaise de dommages additionnels, de replanter les arbres et de restaurer les milieux humides.

 

Monsieur. Laurent Lessard

Ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports
Édifice de la Haute-Ville
700, boulevard René-Lévesque Est
29e étage
Québec (Québec)  G1R 5H1

Objet : protection de la falaise Saint-Jacques dans le cadre des travaux de l’échangeur Turcot

Monsieur le ministre,

Avec les travaux à l’échangeur Turcot, des dommages importants ont été causés depuis 2015 à la falaise Saint Jacques, l’un de dix écoterritoires montréalais.

Ces travaux ont vu la coupe de grandes sections boisées, le remblai de marais et de zones humides au pied de la falaise, le dépôt de matériaux de construction et de déchets sur les zones boisées au pied de la falaise par divers entrepreneurs travaillant sous la juridiction du ministère, et l’utilisation de zones déboisées pour stationner des véhicules, entreposer des matériaux et réaliser diverses activités reliées à la construction.

Vous trouverez en annexe des détails sur ces dommages et les zones utilisées par les entrepreneurs.

La falaise est un écosystème sensible et important à Montréal et abrite de nombreuses espèces d’oiseaux, de petits mammifères et de reptiles, dont une espèce menacée, la couleuvre brune. Les dommages causés à la falaise sont importants et nous craignons fort que d’autres dommages soient à prévoir avec la poursuite des travaux. À long terme, cela nuira à n’en pas douter à la viabilité de cet écosystème.

Nous demandons donc au ministère de :

  • réparer immédiatement les dommages aux marais au pied de la falaise et d’installer une zone tampon protectrice digne de ce nom afin de prévenir d’autres incidents de remblai des marais ;
  • établir immédiatement une zone tampon au pied de la falaise avec une clôture ou un mur afin d’empêcher l’accès à la falaise par les entrepreneurs travaillant pour le ministère ;
  • replanter les zones déboisées et empêcher les entrepreneurs d’utiliser ces zones à des fins de stationnement, d’entreposage, de bureau de chantier ou autres activités de construction ;
  • protéger la falaise d’autres atteintes ou intrusions de la part des entrepreneurs à l’aide d’une règlementation stricte et de peines sévères advenant d’autres dommages au territoire ou à sa faune.

Ce genre de protection est monnaie courante sur les projets de construction aux États-Unis et ailleurs au Canada.

Afin de prévenir d’autres dommages à la falaise, nous demandons au ministère de :

  • utiliser ses pleins pouvoirs pour s’assurer que la falaise soit protégée et publier un rapport sur une base hebdomadaire sur ces mesures de protection et sur toute atteinte à la falaise par les entrepreneurs travaillant pour le compte du ministère, accompagné de rapports des entrepreneurs et des représentants du ministère ;
  • permettre aux groupes environnementaux comme Sauvons la Falaise d’avoir accès à la falaise pour des inspections hebdomadaires des endroits où les travaux de construction s’approchent de la falaise et fournir à ces groupes environnementaux les ressources requises pour ces inspections.

Le ministère possède l’autorité pour ce faire et peut certes s’appuyer sur les expériences et la règlementation de ses homologues canadiens et américains.

Il y a lieu de procéder à la réfection de l’échangeur Turcot tout en protégeant la falaise Saint-Jacques. Nous cherchons votre appui en ce sens afin que ce projet devienne un exemple à suivre pour d’autres projets à venir, petits et grands.

En vous remerciant de votre attention, veuillez agréer, monsieur le ministre, l’expression de nos sentiments distingués.

 

Louise Legault, codirectrice

Les Amis du Parc Meadowbrook

http://lesamisdemeadowbrook.org/uncategorized/proteger-la-falaise-st-jacques/?lang=fr

et

Lisa Mintz, codirectrice, Les Amis du Parc Meadowbrook

et présidente, Sauvons la Falaise

http://sauvonslafalaise.ca/la-falaise-saint-jacques

 

Annexe

Voici quelques liens sur le sujet:

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7377,94757641&_dad=portal&_schema=PORTAL

http://montrealgazette.com/news/local-news/opinion-lets-protect-the-st-jacques-escarpment

www.cremtl.qc.ca/publication/entrevues/2015/lavenir-falaise-saint-jacques-joue-maintenant

http://lesactualites.ca/index.php/2016/08/08/le-mtq-continue-dempieter-sur-la-falaise-saint-jacques/

 

Leave a Reply

Le Banc de Bernice

bench-3

Sur le banc de Bernice, de gauche à droite: le petit-fils de Bernice Goldsmith, Matthew, sa belle-fille Marla Rapoport et son fils Philip; debout, de gauche à droite: Nigel Dove, Julie Tasker-Brown, Deanne Delaney, Andy Dodge, Jo Ann Goldwater, Campbell Stuart, Jack Wolofsky, Kay Wolofsky, David Fletcher, Erica Brown, Beny Masella, inconnu, Wendy Dodge, Elizabeth Ulin, Barbara Tekker; accroupis de gauche à droite: Alice Assay, Louise Chenevert.

Le dimanche 25 septembre 2016, des membres de la famille, des amis et des collègues environnementalistes ont partagé des anecdotes et de doux souvenirs lors d’un hommage à Bernice Goldsmith. Sous l’ombre des arbres, nous lui avons dédié un banc au parc Toe Blake. Son fils Philip, sa belle-fille Maria et son petit-fils Matthew étaient de la partie, de même que sa famille adoptive d’environnementalistes locaux. Le maire de Montréal-Ouest, Benny Masella et les conseillères Elizabeth Ulin et Julie Tasker-Brown se sont joints à nous et son fils a levé un verre en son honneur. Merci à Wendy Dodge et Nigel Dove qui ont organisé cette agréable rencontre pour officiellement dédier ce banc à Bernice.

Bernice était un membre aimé et respecté de Les Amis du Parc Meadowbrook, qui nous inspirait tous par son enthousiasme, son attitude positive et son profond dévouement à la protection de la nature. C’était une pionnière qui a créé le programme d’ingénierie sociale à l’université Concordia (http://www.concordia.ca/cunews/main/stories/2014/03/28/tribute-to-bernicegoldsmith.html). Elle a toujours été active au sein de sa communauté et ils sont nombreux à se souvenir de sa chaleur et de son amitié en plus de son activisme. Nous serons éternellement reconnaissants de son engagement pour les espaces verts et naturels et continuerons de chérir et d’honorer sa mémoire dans notre travail.

Leave a Reply

PROMENADE COMMENTÉE

Merci à David Fletcher et à tous ceux qui se sont joints à nous pour la promenade commentée de Brown’s Land le dimanche 11 septembre. David nous a fait toute une leçon sur la biodiversité, les espèces indigènes et leur utilité et les habitats de Brown’s Land. Il a aussi souligné l’importance des espaces naturels afin de donner aux enfants la possibilité d’explorer et de jouer dans des endroits librement. S’ils peuvent le faire à un jeune âge, cela influencera le restant de leur vie. La visite a eu lieu malgré les possibilités de pluie et des vents de 30 KMH (18 MPH). Notre groupe comprenait le maire de Côte-Saint-Luc, Mitchell Brownstein, la conseillère Dida Berku et le conseiller Colleen Feeney de Montréal-Ouest.

group-nature-walkDavid a indiqué des espèces envahissantes, comme le nerprun, qui remplacent les espèces indigènes et que l’on retrouve en grand nombre à cet endroit. Elles pourraient être remplacées par des espèces indigènes comme le cornouiller stolonifère, le peuplier deltoïde et l’aubépine dorée. Des plantes utiles, car l’on peut faire un jus délicieux de l’aubépine et se servir des feuilles de vigne sauvage. Nous avons même gouté à quelques raisins. L’endroit comprend quelques souches et des zones basses qui deviennent des étangs au printemps et accueillent des insectes et des oiseaux migrateurs.

Cette langue de terre mène à l’entrée de Meadowbrook et est bien fréquentée par les voisins. Avec quelques interventions, elle pourrait devenir un bon exemple de renaturalisation à Montréal.

buckthorn

Leave a Reply

Fête de la Paix

louise-talks-trees

Louise Chenevert

Les Amis du Parc Meadowbrook étaient présents cette année à la Fête de la Paix de Ville St. Pierre le 17 septembre. Muffy Brown, l’écureuil, et Campbell Stuart, qui arborait cette fois le costume du lapin plutôt que son traditionnel renard, ont accueilli les visiteurs à la table pendant la première moitié de la journée tandis que Jo Ann Goldwater et John Symon ont pris la relève en après-midi, remettant des dépliants et invitant les participants à signer des pétitions.

campbell-muffy

Campbell Stuart et Muffy Brown

Une pétition demande que Meadowbrook, qui est maintenant protégé du développement résidentiel, mais demeure un golf public, soit transformé en parc nature. La seconde demande que le ministère du Transport du Québec protège l’écoterritoire de la falaise Saint-Jacques pendant la construction du nouvel échangeur Turcot et du chemin de fer à la base de la falaise.

À la table suivante, Louise Chenevert présentait des échantillons de feuilles, de pommes de conifères et des photos et a parlé avec les visiteurs du rôle important des arbres qui gardent nos voisinages sains, ombragés et magnifiques.

janice-signs-falaise-petition

Jo Ann Goldwater et Janice Hamilton

Tags:

Leave a Reply

Important: Nouvelle date!

À LA MÉMOIRE D’UNE AMIE CHÈRE screen-shot-2016-09-17-at-4-25-40-pm

À cause de prévisions méteo notez la nouvelle date:

Bernice Goldsmith, qui a longtemps appuyé notre cause, est décédée en 2014. Les Amis n’ont pas oublié son dévouement pour Meadowbrook et nous allons dédier un banc en son honneur au parc Toe Blake ledimanche 25 septembre à 16 h.

Veuillez vous joindre à nous pour célébrer la vie de Bernice et sa contribution essentielle à l’avenir de Meadowbrook.

 

 

 

Leave a Reply

Nouvelles

meadbowbrook_newsletter_bannerCela fait un moment que nous vous avons donné de nos nouvelles ! Nous travaillons cependant sans relâche aux nombreux dossiers environnementaux à Montréal. Et il y en a plusieurs : Sauvons L’Anse-à-l’Orme, Sauvons la Falaise, le Technoparc, Golf Dorval et le Réseau électrique métropolitain.

Évènements à venir

Le 17 septembre, les Amis seront à la Fête de la Paix de Ville Saint-Pierre, une fête familiale où nos animaux font toujours fureur !
Pour nous donner un coup de main, vous pouvez communiquer avec Joann Egar à mitchjoa@yahoo.ca

À la mémoire d’une amie chère 

Bernice Goldsmith, qui a longtemps appuyé notre cause, est décédée en 2014. Les Amis n’ont pas oublié son dévouement pour Meadowbrook et nous allons dédier un banc en son honneur au parc Toe Blake le dimanche 18 septembre à 16 h.Veuillez vous joindre à nous pour célébrer la vie de Bernice et sa contribution essentielle à l’avenir de Meadowbrook.

Nous avons besoin de vous !

Les Amis cherchent à pourvoir divers postes pour faire avancer les choses plus rondement.
– Nous avons besoin d’un directeur de site pour notre futur eco map, un wiki sur les espaces verts à Montréal que nous travaillons avec Sierra Club Québec.
– Vous connaissez MailChimp ? Nous aurions besoin de votre talent de temps à autre.
– Nous avons aussi besoin d’aide avec la traduction de documents (vers le français) de temps à autre.
– Nous aimerions compiler un calendrier des évènements reliés à l’environnement à Montréal. Un peu de recherche fera l’affaire.
– Et voici une affectation amusante. Vous souvenez-vous du 25e anniversaire et de la danse Rock vs. Disco ? Notre comité de collecte de fonds prépare de nouveaux évènements pour remplir nos coffres.
Si l’un de ces postes vous intéresse, veuillez communiquer avec nous à  lesamisdemeadowbrook@gmail.com

Nouvelle initiative pour Les Amis 

Lorsqu’Hydro Québec a commencé à couper des arbres sur Meadowbrook en mai dernier, nous nous sommes demandé s’ils avaient le droit de le faire. Puis un tas de questions se sont mises à débouler.
– Qu’arrive-t-il s’il y a un déraillement ?
– Que pouvons-nous faire si d’autres arbres sont abattus ?
– Pourrait-on nettoyer la Petite Rivière St-Pierre?
– Ce pourrait être chouette que de pouvoir pratiquer le ski de fond à Meadowbrook en hiver, comme cela se fait sur plusieurs terrains de golf de la province…
Nous avons donc créé la Garde Meadowbrook, une nouvelle initiative qui se penchera sur les menaces qui pèsent sur Meadowbrook et ses caractéristiques.
Si vous avez de l’expertise dans l’un ou l’autre de ces domaines, communiquez avec nous: Rebecca Million à rebeccamillion@hotmail.com.

Le Technoparc : un autre endroit menacé

Nous avons été récemment avisés de l’imminente destruction des zones humides du Technoparc dans Saint-Laurent, menacées à la fois par l’expansion de l’Eco-campus Hubert-Reeves et le projet de train de la Caisse de dépôt et placement qui passerait entre deux marais.
La zone comporte trois grands marais et une vaste prairie à proximité de l’aéroport Montréal-Trudeau et de Golf Dorval. L’ornithologue Joël Coutu y a observé plus de 70 espèces d’oiseaux, des oiseaux nicheurs et migrateurs et même des espèces menacées comme le petit blongios, notre plus petit héron.
Pour plus d’information, visitez la page Facebook de Joël Coutu  ou celle de les Amis/Friends du Technoparc.
Le groupe cherche à obtenir une injonction pour stopper les travaux et protéger cette importante zone humide. Si vous désirez appuyer cette cause, vous pouvez faire parvenir un chèque au nom de Colby Monet, avec la mention « Technoparc Opinion » sur la ligne au bas du chèque. Envoyez le tout à

Campbell Stuart
COLBY MONET
Tour McGill Collège
1501, avenue McGill Collège, bureau 2900
Montréal (Québec)  H3A 3M8

On peut aussi faire parvenir des dons par courriel à Campbell Stuart en mentionnant que vous « désirez contribuer xxx $ à l’opinion du Technoparc. »
CStuart@colby-monet.com

Période d’Information sur le REM

La période d’information du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le Réseau électrique métropolitain (REM) se poursuit jusqu’au 12 septembre. Le public est invité à consulter la documentation sur le projet à l’une des stations de consultation ou en ligne à : http://www.bape.gouv.qc.ca/sections/mandats/Reseau_electrique_m%C3%A9tropolitain/index.htm
Vous pouvez aussi visiter Trainsparence sous Facebook pour une franche discussion des enjeux. Toute personne qui veut présenter un mémoire au BAPE doit signaler son intention avant le 12 septembre.

Notre mission: Empêcher le développement de Meadowbrook et le transformer en Parc Meadowbrook, un nouveau parc-nature urbain et patrimonial de 57 hectares, ouvert et accessible à tous et relié par une trame verte à un réseau de parcs dont, notamment, la falaise Saint-Jacques.

Réunions mensuelles. Rejoignez-nous! Les nouveaux membres sont toujours les bienvenus : envoyez-nous un courriel à lesamisdemeadowbrook@gmail.compour obtenir tous les détails.
Devenez un membre actif. Rencontrez des gens intéressants, renseignez-vous sur notre vision, nos buts et notre démarche : chaque geste compte!

Leave a Reply

Private: Nouvelles


Meadowbrook  Aout  2016

Cela fait un moment que nous vous avons donné de nos nouvelles ! Nous travaillons cependant sans relâche aux nombreux dossiers environnementaux à Montréal. Et il y en a plusieurs : Sauvons L’Anse-à-l’Orme, Sauvons la Falaise, le Technoparc, Golf Dorval et le Réseau électrique métropolitain.

It’s been a while since you’ve heard from us. We’ve been hard at work helping out with many environmental issues in Montreal. There are quite a few: Sauvons L’Anse-à-l’Orme, Sauvons la Falaise, the Technoparc, the Dorval golf course and the Réseau électrique métropolitain.

 évènements à venir
Le 17 septembre, les Amis seront aussi à la Fête de la Paix de Ville Saint-Pierre, une fête familiale où nos animaux font toujours fureur !
Pour nous donner un coup de main, vous pouvez communiquer avec Joann Egar à mitchjoa@yahoo.ca
À la mémoire d’une amie chère
Bernice Goldsmith, qui a longtemps appuyé notre cause, est décédée en 2014. Les Amis n’ont pas oublié son dévouement pour Meadowbrook et nous allons dédier un banc en son honneur au parc Toe Blake le dimanche 11 septembre à 16 h
Veuillez vous joindre à nous pour célébrer la vie de Bernice et sa contribution essentielle à l’avenir de Meadowbrook.

Nous avons besoin de vous !
Les Amis cherchent à pourvoir divers postes pour faire avancer les choses plus rondement.
– Nous avons besoin d’un directeur de site pour notre futur eco map, un wiki sur les espaces verts à Montréal que nous travaillons avec Sierra Club Québec.
– Vous connaissez MailChimp ? Nous aurions besoin de votre talent de temps à autre.
– Nous avons aussi besoin d’aide avec la traduction de documents (vers le français) de temps à autre.
– Nous aimerions compiler un calendrier des évènements reliés à l’environnement à Montréal. Un peu de recherche fera l’affaire.
– Et voici une affectation amusante. Vous souvenez-vous du 35e anniversaire et de la danse Rock vs. Disco ? Notre comité de collecte de fonds prépare de nouveaux évènements pour remplir nos coffres.
Si l’un de ces postes vous intéresse, veuillez communiquer avec nous àlesamisdemeadowbrook@gmail.com

Nouvelle initiative pour Les Amis
Lorsqu’Hydro Québec a commencé à couper des arbres sur Meadowbrook en mai dernier, nous nous sommes demandé s’ils avaient le droit de le faire. Puis un tas de questions se sont mises à débouler.
– Qu’arrive-t-il s’il y a un déraillement ?
– Que pouvons-nous faire si d’autres arbres sont abattus ?
– Pourrait-on nettoyer la Petite Rivière St-Pierre?
– Ce pourrait être chouette que de pouvoir pratiquer le ski de fond à Meadowbrook en hiver, comme cela se fait sur plusieurs terrains de golf de la province…
Nous avons donc créé la Garde Meadowbrook, une nouvelle initiative qui se penchera sur les menaces qui pèsent sur Meadowbrook et ses caractéristiques.
Si vous avez de l’expertise dans l’un ou l’autre de ces domaines, communiquez avec Rebecca Million à rebeccamillion@hotmail.com

Manifestez votre appui !
Venez à l’exposition l’Anse à l’Orme lance l’Alarme !
Du 10 au 24 aout 2016
Vernissage 5 à 7 le 18 aout.
Sauvons l’Anse-à-l’Orme vous invite à une exposition réunissant des artistes qui s’opposent à la destruction des derniers milieux naturels sur l’ile de Montréal !
Galerie MCM Création 511, rue Duluth est.
Les derniers espaces naturels de l’ile de Montréal sont en danger et la vigilance citoyenne est plus que jamais essentielle !

Le Technoparc : un autre endroit menacé
Nous avons été récemment avisés de l’imminente destruction des zones humides du Technoparc dans Saint-Laurent, menacées à la fois par l’expansion de l’Eco-campus Hubert-Reeves et le projet de train de la Caisse de dépôt et placement qui passerait entre deux marais.
La zone comporte trois grands marais et une vaste prairie à proximité de l’aéroport Montréal-Trudeau et de Golf Dorval. L’ornithologue Joël Coutu y a observé plus de 70 espèces d’oiseaux, des oiseaux nicheurs et migrateurs et même des espèces menacées comme le petit blongios, notre plus petit héron.
Pour plus d’information, visitez la page Facebook de Joël Coutu àwww.facebook.com/falcoornitho/ ou celle de Les Amis du Technoparc.
Le groupe cherche à obtenir une injonction pour stopper les travaux et protéger cette importante zone humide. Si vous désirez appuyer cette cause, vous pouvez faire parvenir un chèque au nom de Colby Monet, avec la mention « Technoparc Opinion » sur la ligne au bas du chèque. Envoyez le tout à

Campbell Stuart
COLBY MONET
Tour McGill Collège
1501, avenue McGill Collège, bureau 2900
Montréal (Québec)  H3A 3M8

On peut aussi faire parvenir des dons par courriel à Campbell Stuart en mentionnant que vous « désirez contribuer xxx $ à l’opinion du Technoparc. »
CStuart@colby-monet.com

DERNIÈRE HEURE ! L’ornithologue Joël Coutu organise un évènement d’observation d’oiseaux au Technoparc le dimanche 28 aout de 7 h 30 à 11 h. Pour plus d’information, communiquez avec Joël au fauconbleu65@hotmail.com

Période d’Information sur le REM
La période d’information du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le Réseau électrique métropolitain (REM) se poursuit jusqu’au 12 septembre. Le public est invité à consulter la documentation sur le projet à l’une des stations de consultation ou en ligne à :http://www.bape.gouv.qc.ca/sections/mandats/Reseau_electrique_m%C3%A9tropolitain/index.htm
Vous pouvez aussi visiter Trainsparence sous Facebook pour une franche discussion des enjeux.
Pour qu’il y ait consultation, les citoyens doivent en faire la demande expresse.
Pour faire une demande d’audience publique, faites parvenir votre lettre à :

Bureau du Ministre
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Édifice Marie-Guyart
675, boul. René-Lévesque Est, 30e étage
Québec (Québec)  G1R 5V7

Vous devez spécifier les raisons de votre demande et votre lien à la communauté touchée.

Si vous avez des questions, veuillez composer le 1-800-463-4732 poste 530.

Enterrons le projet avec nos demandes !

Notre mission: Empêcher le développement de Meadowbrook et le transformer en Parc Meadowbrook, un nouveau parc-nature urbain et patrimonial de 57 hectares, ouvert et accessible à tous et relié par une trame verte à un réseau de parcs dont, notamment, la falaise Saint-Jacques.

LesAmisdeMeadowbrook.org
https://www.facebook.com/sosmeadowbrook
lesamisdemeadowbrook@gmail.com
@ParcMeadowbrook

Réunions mensuelles. Rejoignez-nous! Les nouveaux membres sont toujours les bienvenus : envoyez-nous un courriel à lesamisdemeadowbrook@gmail.compour obtenir tous les détails.
Devenez un membre actif. Rencontrez des gens intéressants, renseignez-vous sur notre vision, nos buts et notre démarche : chaque geste compte!

Leave a Reply

Resolution: Protegeons les zones humides du Technoparc

Nous avons été récemment avisés de l’imminente destruction des zones humides du Technoparc dans Saint-Laurent, menacées à la fois par l’expansion de l’Eco-campus Hubert-Reeves et le projet de train de la Caisse de dépôt et placement qui passerait entre deux marais.

La zone comporte trois grands marais et une vaste prairie à proximité de l’aéroport Montréal-Trudeau et de Golf Dorval. L’ornithologue Joël Coutu y a observé plus de 70 espèces d’oiseaux, des oiseaux nicheurs et migrateurs et même des espèces menacées comme le petit blongios, notre plus petit héron. 

Pour plus d’information, visitez la page Facebook de Joël Coutu à www.facebook.com/falcoornitho/ ou celle de Amis/Friends du Technoparc.

                                      

Il est résolu que :

Les Amis du Parc Meadowbrook fait appel aux gouvernements fédéral et provincial, ainsi qu’à l’arrondissement de Saint-Laurent et à la Ville de Montréal, afin d’imposer immédiatement un moratoire sur la mise en valeur des zones humides du Technoparc Montréal dans Saint-Laurent, de même que de la partie adjacente de la zone humide sous l’autorité d’Aéroports de Montréal (AdM) ;

 Cet endroit possède un nombre exceptionnel d’espèces palustres comparativement au reste de l’ile de Montréal, dont notamment le petit blongios, une espèce protégée et menacée, ainsi que l’une des concentrations d’oiseaux les plus denses de l’ile ;

 Les Amis fait aussi appel aux divers paliers de gouvernement afin de déclarer que toutes les zones non bâties du Technoparc Montréal et du site d’AdM adjacent soient transformées immédiatement en refuge faunique protégé et d’abandonner le projet de construire une station de train urbain à proximité de ces zones humides dans le cadre du projet de Réseau électrique métropolitain ; et

 Les Amis demande aussi un moratoire complet sur la mise en valeur des espaces verts, des espaces sauvages et des terres agricoles sur l’ile de Montréal, et que le développement soit concentré uniquement sur les friches industrielles, les stationnements et les sites commerciaux et industriels à faible densité, comme énoncé par la Charte pour la protection des espaces verts et milieux naturels de Montréal du Forum Nature Montréal du 16 avril 2016. 

                                      

La résolution a été envoyée aux ministres McKenna, Dion, Heurtel et Fournier, ainsi qu’aux maires DeSousa, Coderre et Ménard. Elle a été envoyée aux groupes environnementaux suivants: APAW, Sauvons L’Anse-à-l’Orme, Sierra Club, Fondation David Suzuki Foundation, CRE-Montréal et a été entérinée par la Coalition verte et Sauvons la Falaise.

Least Bittern at Green Heron Pond, Technoparc

Leave a Reply

Les organisations environnementales soumettent une charte à l’Agglomération de Montréal

Download (DOCX, 197KB)

Download (PDF, 39KB)

Média:

Local environmental groups – Montreal Gazette, April 21 2016

Moratoire sur le développement d’espace verts – Métro, 25 avril 2016

Leave a Reply

Avez-vous succombé au Poisson d’avril?

Le 1er avril, l’Informer de Montréal-Ouest annonçait en première que Meadowbrook serait transformé en terrain de golf de luxe. L’article relatait que le nouveau propriétaire, un certain Donald Trump, n’avait pu être rejoint. Nous avons bien ri. Félicitations aux farceurs de l’Informer pour avoir choisi un sujet aussi cher à nos yeux et nous avoir entourloupés d’aussi belle façon. Constatez un peu par vous-même.

Leave a Reply

Vieux arbres seraient coupés

Ancient Trees Early Spriing Evening - May 10 2014 ReducedQuatre vieux arbres sur Meadowbrook seraient coupés par Hydro Québec, supposément à la demande du club de golf et de Groupe Pacific. Puisque l’endroit est maintenant désigné comme espace vert ou récréatif, nous devons nous assurer qu’il est protégé et conservé adéquatement. Nous devons aussi conserver le caractère et l’histoire de la propriété dont témoignent ces vieux arbres. Hydro Québec dit que ces arbres sont en voie de décomposition, mais nous ignorons si cela a été vérifié par un arboriste certifié

Nous suivons la situation de près et invitons nos membres à faire de même. Veuillez visiter le site de nouveau pour obtenir les dernières nouvelles dans cette affaire:

Mise à jour: Les arbres ont tous été coupés le 5 avril 2016.

 

Leave a Reply

Protéger la falaise St-Jacques

La mission de Les Amis du Parc Meadowbrook entend relier le parc Meadowbook par un corridor vert à un réseau de parcs, dont la falaise St-Jacques. Jusqu’à récemment, bien des gens ne connaissaient même pas l’existence de la falaise St-Jacques. Maintenant que la construction de l’échangeur Turcot au bas de la falaise est entamée, cet espace boisé fait régulièrement les manchettes et des groupes environnementaux en réclament la conservation dans le cadre de la création d’un corridor vert dans le sud-ouest de l’île de Montréal.

photo: Andy Riga

photo: Andy Riga

Falaise décrit bien cet escarpement qui s’étire sur quatre kilomètres de l’échangeur de Montréal-Ouest à l’autoroute Décarie. Ces érabIes, frênes et peupliers accueillent de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs et nichants et le bois abrite une rare population de couleuvres brunes.

La falaise bordait autrefois les bords du lac Saint-Pierre, un lac qui couvrait ce qu’est devenu la cour Turcot. On la retrouve sur des cartes dès 1702. Dans les années 1800, elle surplombait le village des Tanneries. Au 20e siècle, on l’a perdue de vue derrière les concessionaires automobiles et les supermarchés de la rue St. Jacques (autrefois le chemin Upper Lachine) et l’escarpement est devenu un dépotoir pour les commerces avoisinants.

Au début des années 1980, le maire Jean Drapeau voulait en faire un parc, mais l’on n’y a pas donné suite. L’endroit a été nettoyé à plusieurs reprises, on y a planté de jeunes arbres et stabilisé le sol, mais à chaque fois, la falaise retombait dans l’oubli.

En 2004, la ville considérait la falaise et le mont Royal comme des caractéristiques de base du paysage montréalais. Tout comme neuf autres espaces verts, elle était désignée éco-territoire, un espace naturel à protéger et à réhabiliter. Douze ans plus tard, il n’y a toujours pas de plan concret pour ce faire.P6180040-300x300

L’automne dernier, plus de 165 arbres étaient coupés à l’extrémité ouest pour faciliter le projet Turcot. La disparition de ces arbres a fait réagir Lisa Mintz, une ornithologue amateur et elle a formé le groupe Sauvons la falaise! De nouveaux arbres devraient être plantés lorsque les travaux d’autoroute et de chemin de fer seront terminés, mais cela a tourné les projecteurs sur la falaise, les journaux et la télévision se préoccupant de son sort et les demandes de conservation de cet espace vert allant s’intensifiant.

La ville a reconnu la valeur historique de l’escarpement étant l’un des rares traits naturels de l’île à avoir survécu dans son état original , visible sur plusieurs kilomètres de surcroit.

La falaise est un élément important d’un corridor vert. Un corridor, qu’il soit naturel ou de main d’homme, relie des espaces verts isolés et les rend accessibles aux oiseaux et à la faune. Il y a des espaces verts à Meadowbrook, à la falaise, aux bord du canal Lachine, dans le parc Angrignon, autour de l’Institut Douglas et le long des rives du Saint-Laurent. Sans les arbres de la falaise, la distance entre Meadowbrook et ces autres espaces verts serait trop grande.

photo: Andy Riga

photo: Andy Riga

Récemment, le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal), Les Amis du Parc Meadowbrook, Sierra Club Québec, la Coalition verte, Sauvons la falaise! et d’autres groupes communautaires et environnementaux ont formé un nouveau comité pour faire pression sur Transport Québec afin de rendre Turcot accessible aux Montréalais qui veulent marcher ou faire du vélo par dessus le chemin de fer et l’autoroute et ainsi relier NDG au canal Lachine, à Ville-Émard et à LaSalle. Des cartes de 2010 et 2012 montrent une dalle-parc entre le canal Lachine et NDG. Ce pont n’apparait plus sur les plans actuels.

Ce comité a aussi noté qu’un sentier de marche et de vélo prévu pour le bas de la falaise n’aura que deux points d’accès, à chacune des extrémités de l’escarpement, ce qui pourrait nuire à la sécurité des utisateurs.

Les Amis du Parc Meadowbrook et d’autres groupes suivent le projet Turcot de près afin de s’assurer que les promesses de protection de la falaise sont tenues.

Liens:

Sous notre site Web http://lesamisdemeadowbrook.org/uncategorized/save-la-falaise-st-jacques/

Lesarticles d’Andy Riga, dont une histoire de la falaise et son blogue sur la randonnée dans le boisé https://andyriga.wordpress.com/2016/02/05/falaise-st-jacques-what-you-should-know-about-montreals-forested-oasis/

Communiqué de presse du CRE-Montréal http://www.cremtl.qc.ca/actualites/2016/projet-turcot-creation-comite-turcot-vert-actif-pour-que-les-promesses-soient-tenues

Article de The Gazette sur cette nouvelle http://montrealgazette.com/news/local-news/groups-call-for-bikepedestrian-bridge-over-highway-20-and-train-tracks

Éditorial de The Gazette sur la falaisehttp://montrealgazette.com/opinion/editorials/editorial-protecting-and-enhancing-the-falaise-st-jacques

Article d’Andy Riga sur la falaise:

http://montrealgazette.com/news/local-news/falaise-st-jacques-a-pocket-of-wilderness-in-montreals-concrete-jungle

On peut aussi retrouver tout le materiel d’Andy et des photos ici: https://andyriga.wordpress.com/

écrit par Janice Hamilton

Leave a Reply

notre profil

The Informer – février 2016 (en anglais)

www.montreal-ouest.ca:uploaddir:files:informer:2016:2016-02-02-Informer.pdf

Leave a Reply

Our profile

Leave a Reply

The Informer – 2 février 2016 (article en anglais)

www.montreal-ouest.ca:uploaddir:files:informer:2016:2016-02-02-Informer.pdf

Leave a Reply

Il est temps de protéger les espaces verts de Montréal

Le but de Montréal : 10 % d’espace vert604879-1449761070-wide_thumb

La réalité : 5,8 % d’espace vert protégé

Nous insistons auprès de la Ville pour qu’elle instaure un moratoire de 10 ans sur la mise en valeur des espaces verts de Montréal.

Signez la pétition ici

Montréal pourrait bien ne pas atteindre sa cible de conservation de 10 % du territoire en espaces verts. Cela fait près d’un an que Montréal s’est engagé à atteindre cet objectif dans le cadre du Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Montréal.

En ce moment, environ 5,8 % du territoire montréalais est protégé, ce qui signifie que la Ville pourrait ne pas atteindre l’objectif du Schéma (p. 78 La majorité des territoires d’intérêt écologique sont concentrés à l’intérieur d’aires protégées, lesquelles représentent, en 2014, 5,8 % de la surface terrestre de l’agglomération.)

Des groupes environnementaux s’activent pour aider la Ville à respecter ses promesses.

Pour plus d’information :

 

Leave a Reply

Moratoire sur construction dans milieux naturels à Montréal

Nous réclamons aux municipalités sur l’ile de Montréal et au gouvernement du Québec un Moratoire Vert. Ce moratoire gèlerait toute développement résidentiel au sein des milieux naturels au cours des prochaines dix ans, le temps nécessaire pour assurer la mise en œuvre d’une politique de protection des milieux naturels.

À moins d’intervention immédiate, il ne restera plus rien pour les générations futures pour composer ce 10% et que dire des espèces menacées ou vulnérables d’oiseaux, de reptiles et de plantes qui habitent ces derniers refuges naturels de l’île. Les études en cours démontrent que ces espaces naturels sont peuplés d’espèces rares dont certaines qu’on croyait disparues de notre région.

http://www.thepetitionsite.com/604/879/019/moratoire-vert-green-moratorium-moratoire-sur-construction-dans-milieux-naturels-%C3%A0-montr%C3%A9al/

Leave a Reply

Demande de Meadowbrook rejetée

La Cour d’appel du Québec a pris trois minutes pour rejeter la demande de Groupe Pacific de modifier sa poursuite contre la Ville de Côte Saint-Luc. Le promoteur essayait d’augmenter sa poursuite de 20 millions $. Voir l’article dans The Suburban, en anglais.

Leave a Reply

Protégez la falaise St. Jacques en signant la pétition en ligne

Sauvons la falaise! est un groupesauvons la falaise de citoyens montréalais qui veulent protéger la falaise de l’impact de la construction de l’échangeur Turcot. Vous pouvez signer la pétition ici.

La falaise St. Jacques est située au sud de la rue St. Jacques s’étalant sur 4 kilomètres entre l’échangeur Montréal-Ouest et Décarie. Elle fait partie d’une des dix écotérritoires supposément protégés sur l’île de Montréal. Elle est essentielle pour trois raisons :

  1. Elle est une importante voie migratoire pour les oiseaux.
  2. Elle est centrale à une ceinture verte qui serait créée sur l’île.
  3. Elle sert à contrer l’érosion et garde la rue st. Jacques au-dessus de l’escarpement plutôt qu’à la base.

Leave a Reply

Meadowbrook en cour

Meadowbrook – CSL case goes to court of appeal – The Suburban

Leave a Reply

Sauvons la Falaise St-Jacques

 

La Falaise St-Jacques est un éco-territoire désigné par Montréal.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a récemment coupé de nombreux arbres, ,malgré l’importance écologique officiellement reconnue de ce secteur.

Pour plus d’ information :

Suivez Sauvons la Falaise sous Facebook.

Lisa leads the falaise tour

 

 

Leave a Reply

Meadowbrook en quelques dates

2015
En janvier, l’Agglomération de Montréal adopte un nouveau schéma urbain qui désigne la portion de Meadowbrook à Lachine comme “Espace vert ou récréation”, ce qui signifie que Meadowbrook sera maintenant conservé comme espace vert. Meadowbrook était l’espace le plus fréquemment mentionné par les citoyens et les groupes lors des consultations publiques.

2014
À la suite de consultations publiques, l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) adopte la recommandation de la commission Labrecque de conserver Meadowbrook et d’en faire un parc nature relié par un corridor vert à la falaise Saint-Jacques.

2013  Avril

          Septembre

  • Groupe Pacific poursuit la Ville de Montréal pour 44 millions $ et 800 000 $ en dommages. Excédé du refus de la Ville d’octroyer un permis de bâtir, le promoteur poursuit en espérant l’expropriation de la section de Lachine de Meadowbrook. En attente d’une décision.
  • Le conseil de l’agglomération de Montréal et le conseil municipal de Montréal adoptent les limites de construction de 300 mètres de la FCM et la RAC et demandent l’inclusion de ces limites dans les nouveaux plans urbains. Les objections de l’AMT et de CP Rail au développement résidentiel à Meadowbrook sont aussi présentées à ces conseils.

2011
L’AMT annonce le projet de centre d’entretien de Lachine dans la gare de triage Sortin de CP avec le financement du gouvernement du Québec et du Canada au coût de 120 millions $.

2010
Le 25 octobre, la Ville de Montréal rejette le projet résidentiel proposé par Groupe Pacific.

2009
En juin, la Commission Labrecque (La Commission permanente du Conseil d’agglomération sur les grands équipements et activités d’intérêt d’agglomération) recommande la conservation de Meadowbrook et sa transformation en parc-nature, dans la perspective d’une trame verte le reliant à la Falaise Saint-Jacques.

2008
Groupe Pacific propose le projet domiciliaire « vert » Petite sur la partie de Lachine.

2007
La Fédération canadienne des municipalités et L’Association des chemins de fer du Canada (FCM-RAC) adoptent des lignes directrices et meilleures pratiques en matière de limites de construction (300 mètres) entre les nouveaux projets résidentiels et les gares de triage.

2006
Groupe Pacific se porte acquéreur du terrain pour 3 millions $. Suzanne Deschamps, anciennement directrice générale de la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM), est embauchée par Groupe Pacific pour faire du lobbying auprès de ses anciens collègues à la Ville de Montréal.

2004
L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) recommande que Meadowbrook et la petite rivière Saint- Pierre soient ajoutés à la liste des écoterritoires de Montréal à la suite des consultations sur la Politique des milieux naturels.

2000
La ville de Côte Saint-Luc modifie le zonage de la partie nord de Meadowbrook (31 hectares) de résidentiel à récréo-commercial (golf).

1989
Formation de Les Amis de Meadowbrook pour lutter contre un projet résidentiel de Canadien Pacifique et Marathon Realty dans un terrain de golf qui agit comme zone tampon entre les gares de triage et les quartiers résidentiels.

1949
Le terrain est transformé en golf public, toujours en activité presque 65 ans plus tard.

1917
Acquisition du terrain par Canadien Pacifique qui en fait des installations récréatives pour ses employés.

 

Leave a Reply

Prix de l’Environnement de la Coalition Verte

Green Coalition Award 2015Lors de son assemblée générale annuelle le 14 mai, la Coalition verte a présenté à Les Amis du Parc Meadowbrook un prix pour sa contribution exceptionnelle à l’environnement. C’est avec plaisir que Campbell Stuart et Deanne Delaney ont accepté le prix de la part de tous les bénévoles et partisans depuis plus de 25 ans.  Plusieurs des membres de notre comité directeur étaient présents à cet événement qui réunit de nombreux groupes montréalais dédiés à la protection des espaces naturels.

L’Association pour la protection du Bois Angell (APBA) a aussi été honorée lors de l’événement. Video disponible ici.

« Cette année, c’est un honneur et un privilège pour moi de présenter le Prix de l’Environnement de la Coalition verte à deux groupes environnementaux qui nous montrent la voie », a annoncé le maitre de cérémonie, David Fletcher. Il a ajouté que l’APBA « a donné à tous les Montréalais un trésor naturel à célébrer» et que « l’engagement indéfectible à sauver Meadowbrook tient de l’épopée. »

The Green Coalition presented an award to Les Amis du Parc Meadowbrook. « Ces deux résultats encouragent d’autres groupes qui tâchent de préserver d’autres espaces. Parmi les dossiers urgents, on retrouve Pierrefonds ouest et plus loin . . . Ile Bizard, l’est de Montréal, le centre de la ville et la couronne de Montréal. . . .

« Espérons qu’il ne faudra pas encore 25 ans d’acharnement pour atteindre le pourcentage de conservation de 10 % fixé par l’administration Coderre »,  a-t-il conclu.

Leave a Reply

Couverture médiatique

Creating Green Space – Montreal Gazette April 2015 meadowbrook spring 2015 103

Meadowbrook saved. Now onto  park! The Informer March 2015

 

Leave a Reply

Défile de la Saint-Patrick

IMG_20150322_140113371St. Patrick's Day Parade 2015St. Patrick's Day 2015

St. Patrick's Day Parade 2015St. Patrick's Day Parade 2015

Leave a Reply

Une victoire pour Meadowbrook!

La désignation de la section de Lachine de Meadowbrook a été changée de « résidentiel » à « grand espace vert ou récréatif » (un peu comme Côte-St.-Luc l’a fait en 2000). Meadowbrook peut donc être rezoné et sera protégé de la mise en valeur immobilière. 

Le Schéma d’aménagement et de développement de Montréal pour les 10 prochaines années a été dévoilé le 22 janvier lors d’une conférence de presse tenue par les maires Coderre et Copeman.

Le Schéma doit maintenant être adopté par le conseil municipal et le conseil d’agglomération au courant de la semaine.

Nos plus sincères remerciements à tous ceux qui ont appuyé nos efforts au cours des 25 dernières années! Un merci tout spécial aux membres du comité directeur d’hier et d’aujourd’hui pour leur travail et leur dévouement à la cause.

Couverture médiatique:

  1. Entire Meadowbrook now protected  – NDG Free Press
  2. Is overdevelopment just par for the course? – The Link
  3. Radio CKUT – February 2015 (starts at 39:00)
  4. Vidéo – La Presse
  5. Nouveau plan pour Montréal – TVA
  6. 10409064_10152875488620432_218694702190582901_nMeadowbrook sera protégé – Le devoir
  7. Un nouveau plan – 24
  8. Le plan de Montréal – Métro
  9. CSL files motion to dismiss developer’s lawsuit – The Suburban Jan. 28 2015
  10. Montreal-gives-meadowbrook-green-designation – Montreal Gazette
  11. Meadowbrook supporters pleased – Montreal Gazette
  12. City a step closer – CTV
  13. Land will be preserved – CBC

CRE-Montreal: Un incontournable pour la trame verte et bleue

Leave a Reply

Nouvelles

Nouvelles l’hiver 2015

janvier 2015

Leave a Reply

Écrivez une lettre au maire coderre, le 28 décembre 2014 – le 7 janvier 2015

Veuillez écrire une lettre au maire pour démontrer votre appui à la conservation de Meadowbrook en tant qu’espace vert. Voici une lettre type  pour vous inspirer. 

Pour plus d’information veuillez lire la lettre ouverte à nos partisans: 

Download (DOCX, 44KB)

Leave a Reply

Écrivez une lettre

Veuillez écrire une lettre au maire pour démontrer votre appui à la conservation de Meadowbrook en tant qu’espace vert. Voici une lettre type pour vous inspirer.

Download (DOCX, 13KB)

Comments are closed.

Communiqué de presse: Un nouveau parc pour le sud-ouest de Montréal?

Download (DOCX, 18KB)

Leave a Reply

Suggestion-cadeau: les calendriers 2015 de Meadowbrook

15$ auprès lesamisdemeadowbrook@gmail.com2015 calendar tree

Leave a Reply

Les Amis du Parc Meadowbrook célèbre son 25e anniversaire en fête!

25 ans de protection de Meadowbrook : une bonne raison de faire la fête!Meadowbrook creatures ready to party at 25th anniversary gala

Le 17 octobre, Les Amis ont fait la fête à l’Académie Royal West, qui avait généreusement contribué la salle et des étudiants bénévoles (qui ont tôt fait d’endosser les costumes d’animaux de Meadowbrook). Plus de 200 partisans et amis de toute l’île de Montréal sont venus à une danse Rock vs Disco afin de célébrer les réalisations du groupe et se renseigner sur ce qu’il reste toujours à faire. Les étudiants ont servi de la nourriture, aidé les juges et guidé les gagnants aux prix de participation donnés par les marchands et les partisans tandis que les serveurs remplissaient joyeusement les verres pour les danseurs assoiffés.

Le disco l’a emporté (4:3) auprès des trois juges et le trophée a été présenté au DJ, qui se chargeait de la sono et de l’éclairage. Les organisateurs ont du demander aux fêtards de quitter à 12 h 45, une indication du succès de la soirée. Le gala a permis d’amasser plus de 6 500 $, sans compter le soutien dont Les Amis aura besoin pour contrer les plans de la Ville qui négocie actuellement avec le promoteur.

Grand merci à Daniel Boulerice, Barbara Tekker, Muffy Brown, Campbell Stuart, Wendy Dodge et Liz Cooper pour leur enthousiasme à organiser un tel événement. Merci aussi aux bénévoles qui ont vendu des billets et aidé de diverses façons à faire de cette soirée une réussite: Joann Egar, Sondra Sherman, Louise Legault, Andy Dodge, Patrick Asch, Rebecca Million, Una Million-Lovett,  Zoe Fargnoli Brown, Simone Faregh-Zgierski, JD Mogil, Jacob Mogil, DJ Chris Iannotti et le comité de l’environnement de l’Académie Royal West.

Espérons que Meadowbrook reste vert à tout jamais!

Meadowbrook table at 25th anniversary partyMeadowbrook 25 anniversary gala

Leave a Reply

Private: calendriers Meadowbrook 2015 en vente chez Art Etc.

10730853_748727678531462_7259723897773698834_n

Leave a Reply

Présentations sur Meadowbrook lors des consultations publiques à Montréal

Merci à tous ceux qui ont pris le temps de préparer un mémoire et de le présenter à l’Hôtel de ville.  Les consultations publiques sur le Schéma d’aménagement et de développement de Montréal tirent à leur fin. Ce plan servira de référence au service d’urbanisme et à la prise de décision des conseillers et maires. Plusieurs mémoires ont mentionné Meadowbrook, ce qui démontre l’intérêt suscité par ce terrain et son importance pour les Montréalais.

Si vous avez manqué les présentations, vous trouverez ci-dessous les mémoires des divers participants :

  1. Elizabeth Cooper
  2. Clayton SymonFall Tree Meadowbrook Sept 2014.Nigel Dove
  3. Jochen Jaeger and Megan Deslauriers
  4. Anna Symon 
  5. Deborah Hayek
  6. Patricia Rachofsky
  7. Les Amis du Parc Meadowbrook
  8. Deanne Delaney
  9. Malcolm Lewis-Richmond 
  10. Lisa Mintz 
  11. Nigel Dove (présentation)
  12. Ville  de Côte Saint-Luc
  13. Cymry Gomery
  14. Daniel Boulerice

D’autres participants ont aussi abordé Meadowbrook dans le cadre de la protection des espaces verts  sur l’île de Montréal :

  1. Héritage Laurentien
  2. Al Hayek 
  3. Patrick Asch
  4. Linda Besner (présentation)
  5. Sue Stacho
  6. David Fletcher
  7. Save the Park – Patrick Barnard
  8. Pierre Marcoux
  9. Tom Schwalb
  10. Green Coalition
  11. Protection des oiseaux du Québec
  12. Le regroupement des citoyens de Saraguay
  13. Sierra Club Québec
  14. Projet Montréal
  15. Conseil régional de l’environnement de Montréal
  16. Nina Gould
  17. Donald Hobus
  18. Irwin Rapoport

Autres présentations d’intérêt:

  1. Coalition Montréalaise des Tables de Quartier 
  2. Comité de sauvegarde du patrimoine bâti et naturel Desmarchais-Crawford de Verdun
  3. Naghmeh Nazarnia
  4. Regroupement des éco-quartiers
  5. Solidarité Saint-Henri
  6. Catherine Chabot
  7. Sonja Susnjar, Tracy Arial
  8. Vélo-Québec
  9. Les amis du parc Angrignon
  10. Centre d’écologie urbain de Montréal
  11. Éco-quartier du Sud-Ouest
  12. Espaces verts et milieux naturalisés Golf Meadowbrook
  13. Les amis de la montagne
  14. Rayside Labossière et Tous pour l’aménagement du Centre-Sud
  15. Tous pour l’aménagement du Centre-Sud (présentation)
  16. Association pour la Protection du Bois Angell (APBA)
  17. Mouvement Ceinture Verte

On peut aussi trouver tous les mémoires présentés à la Commission sous le portail de la Ville de Montréal.

Leave a Reply

Couverture médiatique de notre conférence de presse

en anglais

Montreal Times: Ménard responds to Les Amis

Montreal Gazette lettres – 17 novembre, 2014

montrealgazette.com/opinion

press conference November 12, 2014

Leave a Reply

Les Amis du Parc Meadowbrook se rend à l’Hôtel de Ville pour défendre la conservation des espaces verts

Le porte-parole de Les Amis du Parc Meadowbrook, Campbell Stuart, présente un mémoire à la Commission sur le Projet de schema d’aménagement et de développement de l’agglomération de Montréal, le mercredi 12 novembre à 19 h dans le cadre d’une consultation publique .Voici le mémoire qui a été déposé:  Mémoire de Les Amis du Parc MeadowbrookAnnexe 1Annexe 2 – Plan directeur

Tags: , ,

Leave a Reply

Conférence de presse: Réal Ménard en guerre contre l’environnement

Les Amis du Parc Meadowbrook a tenu une conférence de presse à 10h le mercredi 12 novembre

Les révélations sur des plans secrets pour construire sur Meadowbrook et les négociations privées de Réal Ménard avec le promoteur Groupe Pacific sonnent l’alarme pour l’environnement et le processus démocratique à Montréal. M. Ménard est Membre du comité exécutif et Responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts sur l’ile de Montréal. À ce titre, il est chargé de la protection des espaces verts et il ne devrait pas aider à leur destruction.

Download (PDF, 147KB)

Leave a Reply

parc nature Bois-de-Liesse

Les membres de la Coalition verte ont accompagné le maire Denis Coderre lors d’une randonnée au parc nature Bois-de-Liesse, une zone boisée que le groupe a luttée pour conserver. Le maire a promis qu’il protégerait huit pour cent des espaces naturels de Montréal du développement.

Plus d’information Montreal Gazette

Leave a Reply

Ville Saint-Pierre Fête de la Paix, le 20 septembre

10676407_10152729259575432_866583312539613253_nVille Saint-Pierre Fête de la Paix, (photo: Joann Egar)

Ville Saint-Pierre Fête de la Paix, (photo: Joann Egar)

Leave a Reply

À VOTRE AGENDA: GRANDE FÊTE!!

Danse À GO-GO
25e anniversaire de Les Amis du Parc Meadowbrook

LE VENDREDI 17 OCTOBRE 2014

19 h 30

Royal West Academy, 189 Easton, Montréal-Ouest

Billet: 25 $

Achetez à courriel: Erica Brown at brownerica.sara@gmail.com

Leave a Reply

hommage de la Coalition verte à Avrom Shtern

La Coalition verte a souligné l’apport d’Avrom Shtern lors de son AGA le 8 mai dernier. Partisan de longue date de Les Amis du Parc Meadowbrook, il agit en qualité de porte-parole de la Coalition en matière de transport avec une expertise particulière en transport ferroviaire. Avrom était d’ailleurs le premier récipiendaire du prix environnemental du groupe il y a quelques années.

Sylvia Oljemark a remis à Avrom l’hommage de la Coalition verte en le félicitant de l’aplomb avec lequel il a joué son rôle de porte-parole à la suite du déraillement de Lac-Mégantic en 2013. Des journalistes locaux et internationaux l’ont approché pour obtenir ses commentaires, son interprétation et ses recommandations sur les effets humains et environnementaux de la catastrophe.

Avrom a répondu avec aplomb aux journalistes et a écrit des billets bien informés et convaincants dans la Montreal Gazette. Il a aussi insisté sur l’application de directives existantes sur les marges de recul des chemins de fer afin que des endroits comme Meadowbrook ne puissent être mis en valeur.

Nous remercions Sylvia qui nous a remis ses notes de présentation qui ont servi à la rédaction de ce texte.

Leave a Reply

Campbell Stuart reconnu pour son engagement

Félicitations à Campbell Stuart qui a mérité le prix 2014 de la Coalition verte pour sa contribution exceptionnelle à l’environnement. Ce prix vient reconnaitre son engagement et son travail acharné à la conservation des espaces verts dans la région montréalaise. OEC award 2014

Campbell est membre de Les Amis du Parc Meadowbrook depuis 2010 alors qu’il a travaillé à revitaliser le travail de longue date du groupe. Grâce à son leadership dynamique, son approche participative et son acharnement à la protection de Meadowbrook en tant qu’espace vert naturel, il a mené la charge sur plusieurs fronts. Il a aussi participé à de nombreuses représentations auprès des administrations de Montréal et de Québec.

Campbell a aussi partagé ses compétences et son expertise en prenant sous son aile des étudiants et des bénévoles. Il donne généreusement de son temps pour aider et conseiller et sa patience et ses encouragements sont grandement valorisés.

Nous sommes très fier en tant qu’association de voir ce prix être remis à Campbell Stuart. C’est un prix bien mérité pour toute l’énergie qu’il a consacré à la cause environnementale et plus particulièrement à Les Amis du Parc Meadowbrook.

Vous trouverez les points saillants de la réunion générale annuelle de la Coalition verte dans ce  Le Piment.

La présentation de Campbell commence à 10:10 http://youtu.be/GKUcH2yer2U

Leave a Reply

Promenades de Jane 2014

Les Amis du Parc Meadowbrook ont tenu deux visites de Meadowbrook dans le cadre des Promenades de Jane 2014.

Dida Berku relate les 25 ans de Les Amis du Parc Meadowbrook.

Dida Berku relate les 25 ans de Les Amis du Parc Meadowbrook.

David Fletcher montre un échantillon d'eau contenant des mollusques. On voit à l'arrière plusieurs marécages éphémères importants à la faune locale.
David Fletcher montre un échantillon d’eau contenant des mollusques. On voit à l’arrière plusieurs marécages éphémères importants à la faune locale.

 

Leave a Reply

Les coupes du budget de la Ville de Montréal réduisent l’argent voué à la protection des espaces naturels

Plus d’information dans ces articles du Journal de Montréal, du Journal Métro et de la Montreal Gazette:

Journal de Montréal: CRE-Montréal demande au maire de ne pas couper dans le budget

Métro: Coderre coupe dans la verdure

Montreal Gazette: Groups unhappy with Montreal decision

Montreal Gazette: Montreal fails once again in habitat protection

Leave a Reply

Lien au RAPPORT de l’OCPM sur l’avenir de Montréal et de Meadowbrook

L’Office de consultation publique de Montréal a dévoilé le 24 février 2014 un rapport sur le futur de Montréal. Il s’agit des principales recommandations de la Ville pour assurer le développement et la qualité de vie des Montréalais au cours des prochaines décennies. La recommandation no. 22, à la page 143, recommande que Meadowbrook soit protégé et transformé en parc nature, en grand parc urbain ou en écoterritoire.

Vous pouvez consulter le rapport en ligne ici

Ce rapport tient compte des consultations publiques tenues l’automne dernier qui ont attiré quelque 1400 participants. Quatre-vingt-quinze mémoires écrits ou verbaux ont été présentés et 1200 personnes ont répondu à un questionnaire en ligne. Les médias ne semblent pas s’être intéressés beaucoup à ce rapport.

Leave a Reply

Bulletin – Hiver 2014

card_pic.2
Cliquez ci-dessous: Bulletin

Leave a Reply

Le groupe citoyen Les Amis de Meadowbrook tient une conférence de presse aujourd’hui au sujet d’une scandaleuse poursuite contre la Ville de Montréal par le promoteur Groupe Pacific

Les Amis de Meadowbrook, représenté par Campbell Stuart, a tenu une conférence de presse aujourd’hui, en face de l’hôtel de ville de Montréal sur la poursuite de 44 millions de dollars plainte déposeée par le promoteur Groupe Pacific contre la Ville de Montréal.

Le développeur a acquis Meadowbrook pour 3 millions $ en 2006, en sachant parfaitment que le terrain ne pourrait jamais être mis en valeur. Pour plus de détails sur la poursuite, cliquez ici.

Download (PDF, 536KB)

Leave a Reply

Un grand parc à la porte de NDG?

Venez écouter les grandes lignes du plan d’ensemble de Les Amis de Meadowbrook et du Conseil régional de l’environnement de Montréal pour l’aménagement du Meadowbrook- Parc- nature urbain et patrimonial accessible à tous. 57 hectares pour relaxer, jouer, pratiquer la marche, la bicyclette et le ski de fond dans un espace chargé d’histoire qui sera relié aux pistes cyclables de Lachine et à la falaise St Jacques dans NDG. Présentation bilingue

Conférencières:
Coralie Deny, directrice générale, Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE)
Dida Berku, Les Amis de Meadowbrook

Mardi 19 novembre – 19h
Coop La Maison Verte
5785, rue Sherbrooke,
NDG

Leave a Reply

Bulletin – Automne 2013

Comments are closed.

Nouvelle Printemps

Regardez de nouveau tous nos efforts et les réalisations du printemps – c’est la manière parfaite de s’attendre à ce que nous pouvons réaliser cet automne.

Nouvelles Printemps 2013

Comments are closed.

Événement-bénéfice rire pour la cause 23 juillet

Nous prenons encore une fois d’assaut le Comedy Nest en appui à Les Amis de Meadowbrook afin d’atteindre notre but de créer un parc pour le sud-ouest de Montréal. Soyez des nôtres pour une soirée de plaisir et faites travailler vos abdominaux au Comedy Nest «Just For Laughs: As Seen on TV!» le 23 juillet. Environ huit humoristes s’y réchaufferont avant leur prestation de la soirée. Venez les encourager et appuyer Meadowbrook! Les recettes serviront à financer deux projets : une carte multi-plateforme des espaces verts menacés à Montreal et une exposition des travaux des étudiants en architecture du paysage de l’Université de Montréal montrant leurs visions du parc Meadowbrook .

Pour vous procurer des billets, veuillez communiquer avec Barbara Tekker à btekker@sympatico.ca. Prix des billets : 35 $.

Le Comedy Nest est situé au troisième étage du Forum AMC/Pepsi au 2313, rue Ste Catherine à l’angle de la rue Atwater.

Leave a Reply

Vous êtes invité!

Un 25e parc-nature à Montréal à proximité de chez vous? Venez visiter le futur parc-nature urbain patrimonial accessible à tous de Meadowbrook avec Les Amis de Meadowbrook les 4 et 5 mai. Voici votre invitation!

Leave a Reply

Montreal Gazette article sur Meadowbrook Parc

Comments are closed.

Communiqué de presse – Dévoilement d’un plan d’ensemble pour Meadowbrook Un parc-nature urbain et patrimonial accessible à tous

Les Amis de Meadowbrook, en collaboration avec le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) et le bureau d’architecture de paysage Catalyse Urbaine, ont dévoilé aujourd’hui une proposition de plan d’ensemble pour un nouveau parc-nature urbain et patrimonial ouvert à tous les Montréalais. Les trois organisations considèrent que ce plan est la preuve du bien-fondé de transformer cet espace vert en parc public et souhaitent donc que ce plan soit étudié par les services centraux montréalais dans cette perspective….

Communiqué de presse complet

Leave a Reply

Plan directeur de Meadowbrook

Télécharger ici

Leave a Reply

Conférence de presse de Les Amis de Meadowbrook sur le lobbyisme illégale par Groupe Pacific, lundi le 22 avril 2013 devant l’hôtel de ville de Montreal à 12 h 30

Communiqué de presse

Supporting Documents

Enregistrement Groupe Pacific au Registre les lobbyists

Lettre du Commissaire au Lobbyism du Quebec re; GP

Meadowbrook en quelques dates

Article de la Gazette de lobbying illégal

Petite Rivière présentation aux collectivités EQuilibrium 2009

Comments are closed.

Le défilé de la Saint-Patrick

Leave a Reply

BULLETIN – HIVER 2013

Notre premier bulletin de l’année! Cliquez ci-dessous pour revoir

nos activités de l’année dernière et voir ce que Les Amis de

Meadowbrook prépare en 2013!

Bulletin

Leave a Reply

Charrette du parc Meadowbrook

Samedi le 1er décembre,  Les Amis de Meadowbrook tenait une charrette de conception de concert avec Le Conseil régional de l’environnement de Montréal et les architectes de paysage Catalyse Urbaine. Cette session de conception participative a réuni des politiciens, des urbanistes, des architectes, des universitaires et des groupes communautaires. L’objectif était de présenter une vision collective de Meadowbrook en tant que parc nature urbain patrimonial. Le processus a été enrichissant et un succès pour tous les participants.

Vous trouverez ci-dessous une courte vidéo de la journée.

Leave a Reply

Assemblée publique – Jeudi, le 7 oct de 19-21H

Chers Amis…

En 2010, des citoyens de toute l’ile de Montréal se sont regroupés pour sauver Meadowbrook en recommandant qu’il soit transformé en parc nature ouvert et accessible à tous. Même si l’avenir de Meadowbrook est encore incertain, un progrès énorme a été accompli et les prochains mois seront significatifs pour déterminer ce qu’il adviendra de cet espace vert si précieux.

Pour nous encourager à regarder vers l’avenir, Patrick Asch, directeur et fondateur de Héritage Laurentien, fera une présentation sur les « Perspectives pour le Parc Meadowbrook ». Il nous dévoilera à quoi pourrait ressembler ce parc lors d’une assemblée publique qui se tiendra dans moins de deux semaines.

Si vous vous préoccupé de l’avenir des espaces verts sur l’ile de Montréal, venez assister à cette soirée en grand nombre afin de faire comprendre au maire Tremblay qu’il est maintenant temps de modifier le zonage de Meadowbrook pour en faire un espace à vocation récréative.

Date : Jeudi le 7 octobre 2010, à 19h00
Lieu : L’Auditorium de l’Académie Royal-West
189 avenue Easton, Montréal-Ouest (consultez l’itinéraire via Google)

Billets : 10$ – Des rafraichissements seront servis

Prenez note que nous voulons remplir l’auditorium à pleine capacité, donc prière de partager cette invitation à votre famille et vos amis.

Pour réserver vos billets, contacter par courriel Barbara Tekker à btekker@sympatico.ca ou Bruce Charron à charron@jasminelindsay.com.

Tags:

No Responses to “Assemblée publique – Jeudi, le 7 oct de 19-21H”

  1. […] Lisez 2. Pourquoi une trame verte?  – Les avantages. […]

  2. […] Lisez l’article en français: 2. Pourquoi une trame verte? – Les avantages. […]

Leave a Reply

Demande d’Appui au CDBCa pour la Preservation de Meadowbrook

En septembre dernier nous avons envoyé une lettre au Conseil du Bâtiment Durable du Canada (CBDCa) afin de solliciter son appui pour la sauvegarde de Meadowbrook. Ce Conseil  émet des certifications LEED pour des projets qui répondent à leurs critères d’évaluation très stricte en regard  des constructions respectueuses de l’environnement. LEED est l’acronyme de « Leadership in Energy and Environmental Design » et cette certification est très respectée et convoitée.  Le Conseil définit un bâtiment durable «  lorsque le design du bâtiment et les méthodes de construction réduisent considérablement, ou enrayent, les impacts négatifs des bâtiments sur l’environnement ». Le Conseil positionne également « l’aménagement écologique durable des sites » en tête de liste parmi les cinq domaines dont la performance est requise pour obtenir le certificat. Selon nous, édifier 1500 condos sur Meadowbrook ne répond pas à « un aménagement écologique durable ».

Étant donné que le promoteur Group Pacific a déclaré qu’il ferait la demande d’une  certification LEED pour son projet de développement sur Meadowbrook, cette lettre a pour but de demander au CBDCa de déclarer publiquement son opposition à la construction de condos sur Meadowbrook et de manifester son appui à la préservation de ce site pour la postérité.

SOS_Meadowbrook_-_Letter_to_CaGBC_9-9-10

Thomas Mueller CaGBC reply

Leave a Reply

Nouveau bulletin électronique pour Les Amis de Meadowbrook

Les Amis de Meadowbrook est heureux d’annoncer le lancement d’un nouveau bulletin électronique. Vous y trouverez des nouvelles, des faits et des données en abondance, ainsi que notre dernière lettre envoyé au maire Tremblay dans laquelle nous avons annexé un avis légal sur la manière dont le zonage de Meadowbrook pourrait être modifié pour en faire un terrain à vocation récréative, sans que la ville n’encoure le risque de payer des dommages-intérêts au promoteur.

Si vous n’avez pas reçu votre copie du bulletin, vous pourrez le lire en cliquant ici. Vous n’êtes pas encore abonné ? Envoyez votre demande à sos_meadowbrook@yahoo.ca

Tags:

Leave a Reply

Lettre de Greenpeace – Québec au Maire Tremblay

Télécharger une copie de la lettre officielle ici

Monsieur Gerald Tremblay
Maire de Montréal
Hôtel de Ville
275, rue Notre-Dame Est
Montréal (Québec) H2Y 1C6

Le 28 juin 2010

Monsieur le Maire,

Comme la Ville de Montréal est en train de prendre une décision sur le terrain Meadowbrook, Greenpeace exige que la Ville protège cet espace vert pour les générations futures.

Vous vous y êtes d’ailleurs engagé en 2003. En 2009, la Commission Labrecque a recommandé que cet espace vert soit protégé et aménagé en parc public. Rappelons que la ville de Montréal est l’hôte du Secrétariat des Nations-unies de la Convention sur la biodiversité, il nous semble important que Montréal montre l’exemple en matière de protection de la biodiversité même en milieu urbain.

D’avance, veuillez recevoir nos salutations les plus distinguées.

Éric Darier
Directeur, Greenpeace au Québec

Tags:

Leave a Reply

Lettre du Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE)

Télécharger une copie de la lettre officielle ici

Montréal, le 28 juin 2010

Monsieur Gérald Tremblay
Maire de Montréal
Hôtel de ville 275, rue Notre-Dame Est
Montréal (Québec) H2Y 1C6

Objet : Naturalisation et transformation du golf de Meadowbrook en parc public

Monsieur le Maire,

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal, comme beaucoup d’organismes et de citoyens, se préoccupe du sort de l’actuel golf de Meadowbrook. Considérant les engagements de la Ville de Montréal en matière de biodiversité et de protection des milieux naturels, ainsi que les bienfaits déjà indéniables que procure cet espace vert sur la qualité de vie des populations avoisinantes, nous sollicitons votre intervention afin d’assurer la naturalisation ainsi que la transformation de l’intégrité de ce territoire en parc public.

Read the rest of this entry »

Tags:

Leave a Reply

Fête du Canada au parc Strathearn

Venez faire un tour au kiosque Meadowbrook !

Célébrez la fête du Canada à Montréal-Ouest et manifestez votre appui à Meadowbrook par la même occasion ! Joignez-vous à nous ce 1er juillet au parc Strathearn (coin Parkside et Strathearn) ; des biscuits gratuits vous seront offert et vous aurez la chance de gagner une des trois magnifiques photos du futur parc Meadowbrook.

Vos dons sont aussi toujours bien appréciés.

Parmi les autres activités au parc Strathearn, il y aura un BBQ, des jeux gonflables, des tours de poney, de la musique et des divertissements pour les enfants (voir dépliant ci-joint).

Les festivités débutent à 17h00 – tout de suite après la parade !

Tags:

Leave a Reply

Comment vous pouvez contribuer à sauver Meadowbrook

1. Envoyez un courriel au Maire de Montréal, Denis Coderre : Le geste le plus important que vous pouvez poser est de faire savoir au maire Tremblay que vous appuyez la cause pour sauver Meadowbrook. La manière la plus facile est d’envoyer un courriel au maire Coderre et le faire suivre à Claude Dauphin (maire de l’arrondissement de Lachine) aux adresses courriel suivantes.

Adresse courriel du maire de Montréal : maire@ville.montreal.qc.ca

Adresse courriel du maire de l’arrondissement de Lachine : cdauphin@ville.montreal.qc.ca

Read the rest of this entry »

Tags:

Leave a Reply

Plusieurs lettres ou courriels en exemple

Comment utiliser les lettres ou courriels en exemple :

  • copiez le message en exemple
  • personnalisez-le avec votre nom et adresse
  • ajoutez vos propres opinions et inquiétudes
  • envoyez la lettre par courriel au maire Tremblay : maire@ville.montreal.qc.ca
  • OU envoyez la lettre par la poste au :

M. Gérald Tremblay, Maire de Montréal
Hôtel de ville de Montréal
275 rue Notre-Dame est
Montréal (Québec), H2Y 1C6

Read the rest of this entry »

Tags:

Leave a Reply

Le maire doit passer à l’action pour protéger la biodiversité

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Site du golf Meadowbrook : Le maire doit passer à l’action pour protéger la biodiversité

Montréal, le 8 juin 2010 – Les deux partis d’opposition, Vision Montréal et Projet Montréal, s’unissent pour demander à l’administration Tremblay de passer de la parole aux actes en invitant le Conseil d’agglomération à se porter acquéreur du site du golf Meadowbrook pour en faire un parc, afin d’assurer la préservation de ce joyau de la biodiversité.

Read the rest of this entry »

Tags:

Leave a Reply

"Il faut sauvegarder Meadowbrook" – Steven Guilbeault

« Il faut sauvegarder Meadowbrook » par Steven Guilbeault

Extrait du Journal Métro, lundi, le 3 mai:

« Un des sujets à l’ordre du jour pour les grandes villes du monde est la sauvegarde et le développement de la biodiversité en milieu urbain. Tisser la toile verte, voilà une des tâches les plus importantes des villes modernes. Dans ce contexte, ça n’a aucun sens de détruire l’espace naturel que constitue Meadowbrook. Il faut, au contraire, le préserver et en faire une des composantes de la trame verte de Montréal! »

Lire l’article au complet ici

Tags: , , ,

Leave a Reply

Sommet sur la biodiversité 2010 – Le Maire Tremblay manque occasion en or

Au cours de cette Année Internationale de la Biodiversité, les villes à travers le monde accroissent leurs efforts pour la préservation des écosystèmes. Afin de maintenir son leadership sur la scène internationale, Montréal doit en faire autant. Les Amis de Meadowbrook et ses partenaires, incluant Héritage Laurentien, la Coalition Verte, le Sierra Club, la Fondation David Suzuki, et plusieurs autres, font appel au maire Tremblay afin qu’il maintienne le cap et qu’il ne recule pas devant la promesse faite en 2003 de préserver Meadowbrook.

Lire et télécharger les documents suivants réunis par Les Amies de Meadowbrook pour le Sommet de la biodiversité qui s’est tenue à Montréal le 28 au 27 avril 2010 :

Tags:

Leave a Reply

La Fondation David Suzuki soutient Meadowbrook

A 10h00 ce matin, le maire Tremblay a reçu la lettre suivante de la Fondation David Suzuki.

Télécharger une version électronique ici.

———————————

Monsieur le Maire,

La Fondation David Suzuki a récemment été informée que vous et le Conseil municipal de Montréal êtes présentement en train de décider du sort de Meadowbrook.

Read the rest of this entry »

Tags: , ,

Leave a Reply

Comment vous pouvez aider Meadowbrook

Les Amis de Meadowbrook, en collaboration avec Héritage Laurentien et l’appui de douzaines de groupes environnementaux ainsi que des milliers de citoyens de l’île de Montréal, a annoncé il y a quelques jours que le 19 avril 2010 (lundi prochain) nous allions tous nous rendre à l’Hôtel de Ville de Montréal dans le but de convaincre le Maire et les membres du Conseil de préserver Meadowbrook.

Read the rest of this entry »

Tags:

No Responses to “Comment vous pouvez aider Meadowbrook”

  1. Shira says:

    Please add my name to the list of people who want to save Meadowbrook. We MUST preserve this nature park.
    “They paved paradise and put up a parking lot”

Leave a Reply

Lettre au Maire Tremblay

Si vous désirez transmettre au Maire Tremblay votre opinion sur le cas de Meadowbrook en particulier, et sur la préservation des espaces verts en général, faites lui parvenir une lettre. Composez-la vous-même ou inspirez vous de ce qui suit:

  • Copiez le message ci-dessous
  • Personnalisez-le en y apposant votre nom et votre adresse (le texte à être remplacé est surligné en vert)

Read the rest of this entry »

Tags: , , , , ,

No Responses to “Lettre au Maire Tremblay”

  1. […] chaque personne à apprendre sur Meadowbrook en consultant le blogue http://www.sosmeadowbrook.org, à écrire au maire Tremblay afin de lui signifier le besoin de protéger Meadowbrook et à venir assister à la prochaine […]

  2. […] chaque personne à apprendre sur Meadowbrook en consultant le blogue http://www.sosmeadowbrook.org, à écrire au maire Tremblay afin de lui signifier le besoin de protéger Meadowbrook et à venir assister à la prochaine […]

  3. deanne delaney says:

    Hello,

    Do you have an e-mail address to use also for the letter to Mayor Tremblay?

    Thank you and keep up the good work.

    Deanne

  4. deanne delaney says:

    Hello,

    Do you have an e-mail address to use also for the letter to Mayor Tremblay?

    Thank you and keep up the good work.

    Deanne

  5. rachid akrour says:

    un message au maire trembley
    ca n’a aucun bon sens monsieur le maire de continuer a reduire les espaces vert sur l’ile de montreal. si tu rase un arbre pour un animal si comme si tu detruit sa demeure, est ce que toi tu accepte que quelqu’un rase la tienne evidement non alors il est temps de comprendre que chaque citoyen a besoin d’une maison et chaque maison a besoin d’un espace vert.
    merci de prendre en concideration ce message et laisses faire les batisseurs de beton de cote.

  6. rachid akrour says:

    un message au maire trembley
    ca n’a aucun bon sens monsieur le maire de continuer a reduire les espaces vert sur l’ile de montreal. si tu rase un arbre pour un animal si comme si tu detruit sa demeure, est ce que toi tu accepte que quelqu’un rase la tienne evidement non alors il est temps de comprendre que chaque citoyen a besoin d’une maison et chaque maison a besoin d’un espace vert.
    merci de prendre en concideration ce message et laisses faire les batisseurs de beton de cote.

Leave a Reply

Tribune libre : Pourquoi préserver Meadowbrook


Photos par Richard Dupuis

——————–

Préservons Meadowbrook: un projet pour 2010, l’Année Internationale de la Biodiversité

Le terrain de golf de Meadowbrook, cet îlot de verdure jouxtant la portion nord de Lachine et celle au sud de Côte-Saint-Luc, est un réel oasis de paix face aux interminables développements domiciliaires, usines, terrains ferroviaires et autoroutes. Couvrant une superficie de 57 hectares, parsemée depuis son origine de petites collines et ravins, ce paradis vert comporte des arbres majestueux qui sillonnent en rangées le terrain, de nombreux fourrés qui se faufilent dans les dénivellations et la Petite Rivière Saint-Pierre. Des lièvres, renards et autres petits mammifères y vivent depuis toujours et les vestiges de la grande forêt, jadis recouvrant l’île de Montréal, sont encore apparents.

Toutefois, la pérennité de ce site peut être compromise si le projet de développement de Meadowbrook dans la portion de Lachine se concrétise. Cet habitat naturel, un des rares qui subsiste encore, pourrait bientôt être transformé en rues, trottoirs, entrées de maison, logements, terrains de stationnement.

Read the rest of this entry »

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Merci!

Photo by David Robertson

Nous tenons à remercier tous les participants qui sont venu à notre conférence de presse le 7 avril dernier. L’événement a été un énorme succès et votre soutien est apprécié !

Nous tenons à remercier tout particulièrement :

  • Thomas Mulcair, MP Outremont (NDP)
  • Anthony Housefather, Maire de Cote Saint Luc
  • Peter McQueen, Conseiller de ville, District NDG – Arrondissement NDG/Cote des Neiges (ProjetMontréal)
  • Dida Berku, Conseillère de la Ville de Côte Saint Luc
  • Jacques Rivard, Chef adjoint (Parti vert du Canada)
  • Marielle Savard, Présidente, Sierra Club Quebec

—————————–

Télécharger la trousse de presse (FR)

Download the press kit (EN)

SOS Meadowbrook – Flickr

Photo par David Robertson

Tags:

Leave a Reply

Trousse de presse – S.O.S. Meadowbrook

*Télécharger le communiqué de presse (FR), le dépliant bilingue et l’annex.*

Read and download the press release in English.

————————————————

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

SOS MEADOWBROOK : MONTRÉAL DOIT AGIR POUR PRÉSERVER MEADOWBROOK

Montréal, avril 2010 : Les Amis de Meadowbrook, en collaboration avec Héritage Laurentien et l’appui de douzaines de groupes environnementaux ainsi que des milliers de citoyens de l’île de Montréal, annonce que le 19 avril 2010 il va se rendre à l’Hôtel de Ville de Montréal dans le but de convaincre le Maire et les membres du Conseil de préserver Meadowbrook.

Read the rest of this entry »

Tags:

No Responses to “Trousse de presse – S.O.S. Meadowbrook”

  1. […] Lire et télécharger le communiqué de presse en français. […]

  2. […] Télécharger la trousse de presse (FR) […]

  3. […] Télécharger la trousse de presse (FR) […]

Leave a Reply

INVITATION – CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE: MERCREDI LE 7 AVRIL 2010 À 13 h 30

Les Amis de Meadowbrook vous invite à une conférence de presse pour dévoiler son Plan d’Action afin d’empêcher la destruction de l’espace vert de Meadowbrook par Groupe Pacific Canada et la Ville de Montréal. Il y aura également une présentation sur les raisons pour lesquelles la préservation de ce site est essentielle, et comment ce joyau vert peut être transformé en un grand parc urbain ouvert et accessible à tous les résidents de l’Île de Montréal. Des trousses de presse seront disponibles.

Date: le 7 avril 2010
Heure: 13h30
Lieu: Parc Toe Blake (coin de Banstead et Sheraton)

Renseignements:

Patrick Asch: 514.830.6540
Blogue: www.sosmeadowbrook.org

Suivez nous sur Twitter et Facebook.

Les Amis de Meadowbrook est membre de la Coalition Verte et le Conseil Régional Environnement – Montréal.

Tags: , ,

Leave a Reply

Entrevue avec Patrick Asch

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Passez le mot !

Encouragez votre famille et vos amis à participer à la campagne visant à préserver Meadowbrook et des espaces verts de Montréal ! Il suffit de copier et de coller le message ci-dessous – même le personnaliser – et l’envoyer par e-mail à votre liste de contacts.

———————————————————————

Cher [nom],

La campagne pour la sauvegarde de Meadowbrook est entamée. Le plus vaste et dernier espace vert du Sud-Ouest de l’Île de Montréal est actuellement menacé par un projet de développement domiciliaire. Afin de participer et d’appuyer Les Amis de Meadowbrook, membre de la Coalition Verte depuis 1989, nous vous prions de prendre connaissance des nouveaux outils mis à votre disposition (voir ci-dessous).

Imaginez Meadowbrook transformé en un très grand parc nature qui serait bénéfique et profitable à des milliers de citoyens. Joignez-vous à cette cause !

Prière de diffuser ce message à tout votre entourage.

* * * * * * *

BLOGUE : visitez ce blogue à http://www.sosmeadowbrook.org et ajoutez vos commentaires. Chaque commentaire reçu s’ajoute au vôtre et donne du poids à notre cause.

FACEBOOK : Devenez un « fan » de Meadowbrook sur Facebook, http://www.facebook.com/pages/SOS-Meadowbrook/352082400431?ref=ts. Vous n’êtes pas encore un membre de Facebook ? Accédez au site www.facebook.com pour créer votre propre profil gratuitement !

TWITTER : Suivez la mise à jour de Meadowbrook sur votre compte Twitter en accédant au site http://twitter.com/sos_meadowbrook et en cliquant sur « Follow ». Vous n’avez pas un compte Twitter ? Créer votre propre profil est facile et gratuit : http://www.twitter.com.

FLICKR : Vous aimez regarder des photos de la nature ? SOS Meadowbrook possède un compte Flickr englobant toutes nos photos. Accédez au site http://www.flickr.com/photos/sos_meadowbrook/ pour apprécier toute la beauté de Meadowbrook. Si vous possédez des photos que vous aimeriez afficher, nous serions ravis de les publier (en citant la source). Envoyez-les à : sos_meadowbrook@yahoo.ca.

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Au Conseil Municipal de Montreal, 23 mars 2010

La question suivante a été posée par Campbell Stuart au Maire de la Ville de Montréal Gérald Tremblay, aux périodes des questions du Conseil Municipal de Montréal, à 9h00 le 23 mars 2010 :

  • L’ancienne communauté urbaine de Montréal a recommandé que Meadowbrook soit préservé.
  • L’ancien Maire Bourque a supporté sa préservation.
  • En 2003, Monsieur le Maire Tremblay s’est engagé à préserver Meadowbrook.
  • En 2004, l’Office de consultation publique de Montréal a recommandé que Meadowbrook soit préservé.
  • Le 27 mai 2009, la Commission du conseil d’agglomération sur les grands équipements et les activités d’intérêt d’agglomération a recommandé comme suit :

« Que des mandats soient donnés à la direction des grands parcs et de la nature en ville (…) de développer des scénarios visant la protection du site du golf de Meadowbrook et sa transformation en parc nature, en grand parc urbain ou en écoterritoire dans la perspective d’une trame verte reliant ce site à la falaise Saint-Jacques. »

  • Au cas où il y a confusion à ce sujet, M. Michel Labrecque, président de cette commission, a déclaré publiquement qu’aucune construction ne serait permise nulle part sur Meadowbrook.
  • Le département de santé publique de Montréal a prononcé en faveur de sa préservation.
  • M. Dauphin [maire de l’arrondissement de Lachine] lui-même a déjà déclaré en faveur de la préservation. D’ailleurs, Lachine n’aura aucune part des revenus fonciers émanant d’un éventuel développement : Le centre-ville récolterait le tout. Seulement un parc, ouvert et accessible pour tout le monde, serait un avantage pour les résidents, surtout les résidents de Lachine.

Avec toute cette historique, et considérant que le budget 2010 a suffisamment de fonds , Monsieur le Maire, ferez-vous le nécessaire pour préserver Meadowbrook tel que recommandé par la commission Labrecque?

EN RÉPONSE

Monsieur Alan DeSouza disait que, premièrement, il n’y a pas nécessairement suffisamment de fonds. Sur la question principale, M. DaSouza a refusé de donner une réponse claire, répétant que le comité exécutif prépare actuellement une réponse aux recommandations de la Commission Labrecque, et que celui-là sera présenté au Conseil d’agglomération dans à peu près un mois.

Tags: , , , , , ,

Leave a Reply

Patrick Asch répond aux questions du CRE-Mtl

Par Patrick Asch

Voici les réponses d’origine aux questions du Conseil régional de l’environnement de Montréal parues dans leur article du 25 mars 2010. Leur appui en intégrant cette entrevue au bulletin EnvÎle Express est fort appréciée. Ils ont cependant, probablement par manque de place et de temps, coupé certains éléments et ajouté un paragraphe à la fin pas relié à l’article. Voici donc les réponses intégrales pour les intéressés.

1. Pouvez-vous nous décrire le site actuel de Meadowbrook ?

Le terrain Meadowbrook est à cheval sur Lachine et Côte Saint-Luc. Maintenant une propriété privée, le développeur indiquent qu’il a l’approbation de la ville de Montréal pour débuter le projet cette année. Le terrain est situé en haut de l’extrême ouest de la falaise Saint-Jacques, sur les rives d’un grand lac présent il y a 4000 ans. Il y a près d’un siècle il a été entouré par une cour de triage. Le propriétaire à l’époque, le Canadien Pacifique, le considérait non développable selon les règles environnementales en vigueur il y a un siècle. Pour cette raison, il décida de transformer les terres agricoles du secteur en terrain en golf.

Ce choix, les golfs étant à l’époque construit de façon bien plus douce qu’aujourd’hui, a permis la protection de divers éléments naturels uniques à toutes les villes et arrondissements du grand Sud-ouest de Montréal. Spécifiquement, le profil du terrain n’a pas été modifié. Il en résulte que le sous-sol n’a pas été modifié sur de grandes étendues. On note de plus que d’importants secteurs demeurent des plaines inondables, qu’un des derniers ruisseaux de Montréal, le petit Saint-Pierre le traverse, qu’un étang avec une population isolée de grenouilles s’y retrouve et que les lisières des verts abritent toujours un multitude de plantes typiques des forêts d’il y a un siècle dont une multitude de fleurs printanières et fougères.

Quant à la faune, en plus des renards, ratons et du chevreuil occasionnel, sa caractéristique la plus unique demeure la présence de passereaux en migration printanière. En effet, le terrain est situé directement par-dessus le principal corridor s’étendant du lac Saint-Louis, vers le parc Summit, le Mont-Royal, le jardin Botanique et les îles de Boucherville.

Un autre élément unique du territoire est son potentiel archéologique pouvant atteindre 4000 ans. En effet, en plus d’être identifié comme le site d’un camp iroquois sur divers vieux plans, le terrain est un véritable garde-manger pour amérindiens, comportant certains arbres grandement associés à la présence de villages amérindiens dont des caryers ovales et des chênes à gros fruits.

2. Les Amis de Meadowbrook défendent l’idée d’en faire un grand parc urbain depuis longtemps. Présentez-nous l’organisme et les arguments en faveur de sa position.

Malgré toutes les caractéristiques uniques tant historiques que naturelles du terrain Meadowbrook, l’élément le plus unique demeure probablement le fait qu’il n’y a aucun autre site aussi facilement naturalisable dans tout le grand sud-ouest de Montréal, aucun autre site qui peut réduire l’effet d’îlot de chaleur et de pollution atmosphérique de la cour de triage, des autoroutes et des quartiers industriels en amont dans le vent, aucun autre site qui pourrait permettre à plus de 500 000 résidents de la région environnante d’effectuer des loisirs de plein air en se déplaçant que quelques minutes à pied ou en vélo. La communauté a donc besoin de tels milieux et seul Meadowbrook pourrait répondre à la demande.

Plus important encore, dans un contexte où les résidents de la Communauté Métropolitaine de Montréal peuvent dépenser 1.85G$ annuellement à effectuer des loisirs de plein air et que de multiples études démontrent que la présence de milieux naturels ou naturalisés peut avoir des impacts majeurs sur l’image de marque et sur l’intérêt récréatif d’un quartier, le terrain Meadowbrook pourrait jouer un rôle majeur sur la mise en valeur et le revitalisation urbaine de villes et arrondissements environnants. Si on considère Meadowbrook comme un élément seul, la création d’un parc situé à quelques centaines de mètres à peine de la plupart du quartier pourrait devenir le moteur permettant la revitalisation du quartier, la raison pour laquelle les gens voudraient vivre dans le quartier Saint-Pierre de Lachine. De plus, si on l’intègre à la trame verte du Grand Sud-ouest de Montréal de 500 ha proposée par l’organisme Héritage Laurentien, alors le terrain Meadowbrook contribuera à l’image de marque et à la revitalisation de la région entière.

En somme, pour Meadowbrook, les amis de Meadowbrook voient un parc mettant l’emphase sur la contemplation de la nature, sur des loisirs légers et sur la protection du patrimoine naturel. Ce parc serait relié à une trame verte permettant à l’ensemble des résidents du Grand sud-ouest de Montréal de le fréquenter. Finalement les amis de Meadowbrook verraient un parc qui, dans les secteurs à potentiels archéologiques, protège le patrimoine et le met en valeur.

C’est pour cette raison que les amis de Meadowbrook existent depuis maintenant 20 ans.

3. Lors des consultations en juin 2009 sur la Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels, l’avenir du golf de Meadowbrook a été largement abordé. Où en est le dossier actuellement ?

Lors de ces consultations, tant la protection du terrain Meadowbrook que la création de la trame verte du grand sud-ouest ont été proposés par plusieurs intervenants et, ultimement, recommandés par les élus responsables de la consultation dans les termes suivants : « Que des mandats soient donnés à la Direction des grand parcs et de la nature en ville (…) de développer des scénarios visant la protection du site du golf de Meadowbrook et sa transformation et parc nature, en grand parc urbain ou en écoterritoire dans la perspective d’une trame verte reliant ce site à la falaise Saint-Jacques. »

Or, depuis, la Ville de Montréal n’a donné aucune suite à ces recommandations et refuse de contredire le propriétaire quand il dit qu’il a la permission de construire. Et ce, après une série de recommandations officielles et promesses au cours des années, entre autres : la Communauté Urbaine de Montréal a pris position pour sa préservation en 1989; M. le Maire Gérald Tremblay s’est engager à le préserver en 2003, l’Office de Consultation Publique de Montréal a recommandé en 2004 qu’il soit désigné comme écoterritoire.

4. Que peuvent faire les citoyens qui souhaiteraient appuyer la protection de l’espace vert ? Quelles actions sont posées par Les Amis de Meadowbrook ?

Présentement, les amis de Meadowbrook ont besoin d’appuis. Ils doivent démontrer aux décideurs politiques que la communauté veut protéger et mettre en valeur son patrimoine naturel et archéologique. Pour ce faire, une page facebook S.O.S. Meadowbrook, une blogue et un profil Twitter ont été créés tant afin de rassembler des appuis que de pouvoir annoncer des événements au cours des prochaines semaines. Sous peu, ces événements seront annoncés sur ces divers médias sociaux. L’important est de s’inscrire et de participer quand les événements seront annoncés.

Des bénévoles seront aussi requis. Certains avec une expertise en organisation d’événements, d’autres pouvant offrir de l’assistance générale lors d’événements publics. Les intéressés peuvent contacter les Amis de Meadowbrook à l’adresse sos.meadowbrook@yahoo.ca.

Tags: , , , ,

Leave a Reply

Impacts sur la santé publique des éspaces verts

Voici les faits saillants de «  Impacts sur la santé publique des éspaces verts », une présentation de la Direction de Santé Publique de Montréal le 23 août 2008 (Stéphane Perron, M.D).

Les couverts végétaux et les parcs publics aide à prévenir le réchauffement climatique. Impact du réchauffement climatique sur la santé des Montréalais ?

  • Augmentation des épisodes de chaleur accablante
  • Augmentation des évènements climatiques extrêmes

Les couverts végétaux et les parcs publics diminuent la chaleur (jusqu’à 80C) et les problèmes de santé associés à la chaleur. Impact de la chaleur accablante sur la santé ?

  • Crampes musculaires
  • Épuisement dû à la chaleur
  • Mortalité par coup de chaleur

Populations vulnérables aux coups de chaleurs ?

  • Vivant seules
  • Avec des maladies chroniques
  • Âgées
  • Problèmes psychiatriques

Les couverts végétaux et les parcs publics diminuent la pollution atmosphérique. Les effets santé de la pollution atmosphérique ?

À court terme :

  • Aggravation de l’asthme, des maladies cardiovasculaires et des maladies chroniques du poumon
  • Plus d’infections respiratoires

À long terme:

  • Affecte la croissance des poumons et les fonctions respiratoires
  • Mortalité augmentée

Impact du manque d’activité physique sur la santé ?

  • Obésité
  • Diabète
  • Dyslipidémie
  • Hypertension
  • Infarctus du myocarde
  • Insuffisance cardiaque et rénale
  • Accidents vasculaires cérébraux
  • Cancers
  • Problème de sommeil
  • Arthrose
  • Etc.

Impact des parcs sur l’activité physique ?

Adultes

  • Présence de parcs augmente la marche, documenté chez les personnes de 65 ans et plus

Enfants

  • Aires récréatives près de la résidence augmente l’activité physique (piscines, gymnases, arénas et parcs)

Pour plus d’informations, lisez « Projet de luttle aux îlots de chaleur urbains et « Let’s get heat islands off map, group says » (anglais seulement), avec des citations de Helen Fotopulos.

Tags: , ,

No Responses to “Impacts sur la santé publique des éspaces verts”

  1. […] heart disease and other fatal illnesses. Previous studies show other positive benefits such as the reduction of stress and high blood pressure. The researchers were unanimous that politicians must provide adequate green space in urban […]

  2. […] heart disease and other fatal illnesses. Previous studies show other positive benefits such as the reduction of stress and high blood pressure. The researchers were unanimous that politicians must provide adequate green space in urban […]

  3. […] Lancet. Les résultats de cette étude ont démontré que le fait de vivre près d’un espace vert diminuait considérablement les maladies cardiovasculaires et autres maladies mortelles. Des études antérieures ont également souligné les bienfaits d’un environnement vert sur le […]

  4. […] Lancet. Les résultats de cette étude ont démontré que le fait de vivre près d’un espace vert diminuait considérablement les maladies cardiovasculaires et autres maladies mortelles. Des études antérieures ont également souligné les bienfaits d’un environnement vert sur le […]

Leave a Reply

1. Pourquoi une trame verte? – Historique

Par Patrick Asch

Des circonstances géomorphologiques uniques ont fait en sorte que Montréal part de plus loin que plusieurs autres villes en matière de protection et mise en valeur de milieux naturels. Les diverses communautés qui forment aujourd’hui l’agglomération de Montréal se sont établies pour deux facteurs plus que tout autres. Premièrement, les premiers colonisateurs ont utilisé les seules ‘autoroutes’ qui étaient disponibles à l’époque, soit les cours d’eau. Or, autour de Montréal, ces cours d’eau, composés de la rivière des Prairies et du fleuve Saint-Laurent, sont naturellement très peu profonds et parsemés de rapides.

Read the rest of this entry »

Tags: , , ,

Leave a Reply

2. Pourquoi une trame verte? – Les avantages

Par Patrick Asch

Quand on parle de l’importance de milieux naturels, il est souvent nécessaire de faire face à de nombreux préjugés dus à un manque de connaissances quant à leur vrai importance de même qu’à une perception que la protection de milieux naturels est davantage la préoccupation d’extrémistes écolos-granos qu’à la population en général.

Avant que les décisions sur l’avenir des milieux naturels de Montréal soient prises, il est important de prendre un peu de temps pour évaluer les statistiques qui démontrent la vraie valeur des milieux naturels.

Read the rest of this entry »

Tags: , , , ,

No Responses to “2. Pourquoi une trame verte? – Les avantages”

  1. […] Lisez 2. Pourquoi une trame verte?  – Les avantages. […]

  2. […] Lisez l’article en français: 2. Pourquoi une trame verte? – Les avantages. […]

Leave a Reply

3. Pourquoi une trame verte? – Les problématiques

Par Patrick Asch

Les problématiques urgentes qui pourraient entraver à la création de la trame verte sont cependant nombreuses…

Immobilisme politique et administratif…

… associé à un manque de connaissance quant à l’importance des bénéfices sur l’image de marque, la qualité de vie, la valeur foncière, la santé, le tourisme et bien plus. À cet effet, il faut sensibiliser le plus possible les politiciens et administrateurs municipaux.

Read the rest of this entry »

Tags: , , ,

No Responses to “3. Pourquoi une trame verte? – Les problématiques”

  1. […] Lisez 3. Pourquoi une trame verte? – Les problématiques. […]

  2. […] Lisez 3. Pourquoi une trame verte? – Les problématiques. […]

Leave a Reply

4. Pourquoi une trame verte? – Les options

Par Patrick Asch

Depuis la création de la ceinture verte de Londres il y a près de 70 ans, presque toutes les métropoles du Monde ont reconnu l’importance d’établir une stratégie régionale de protection et de mise en valeur de milieux naturels. Montréal est en fait une des seules métropoles d’Amérique du Nord à ne pas avoir mis en place une telle stratégie.

Chaque grande ville étant unique, les formes et les composantes de ces stratégies ont varié énormément d’une ville à l’autre. À la base, deux formes de vision sont proposées, soit les ceintures ou les trames, appelées en anglais des ‘greenways’.

Read the rest of this entry »

Tags: , , ,

No Responses to “4. Pourquoi une trame verte? – Les options”

  1. […] Lisez 4. Pourquoi une trame verte? – Les options. […]

Leave a Reply

5. Pourquoi une trame verte? – Les propositions


Par Patrick Asch

Proposition A

Que Montréal propose une prochaine phase de protection de milieux naturels basé sur le principe suivant : Des milieux naturels pour tous! Ceci implique une stratégie comportant deux approches :

  • La protection des milieux existants là où il reste des milieux à protéger
  • La naturalisation de milieux dégradés là où il n’y est possible que de naturaliser des milieux afin de les rendre accessibles à la communauté

Read the rest of this entry »

Tags: , , , ,

No Responses to “5. Pourquoi une trame verte? – Les propositions”

  1. […] Lisez 5. Pourquoi un trame verte? – Les propositions. […]

  2. […] Lisez 5. Pourquoi un trame verte? – Les propositions. […]

Leave a Reply